Paul Pogba passe la bague au doigt de tous ses collègues champions du monde

Blaise Matuidi, Paul Pogba, et leur bague
2 images
Blaise Matuidi, Paul Pogba, et leur bague - © Twitter @MATUIDIBlaide, Instagram @jasonofbeverlyhills

Qui n'aimerait pas avoir un collègue de travail assez généreux pour nous offrir des pierres précieuses ?

Les Bleus, champions du monde de football l'été dernier, ont cette chance.  Réunis à Clairefontaine, pour préparer leur campagne qualificative de l'Euro 2020, les joueurs de l'équipe de France ont reçu un très joli cadeau.  En tout cas, ceux qui ont gagné la Coupe du monde, en juillet, à Moscou.  

Ce cadeau, c'est une énorme bague, aux couleurs de la France.  Le bleu, le blanc, et le rouge, ce sont des saphirs, des diamants, et des rubis.  Sur la chevalière, figurent aussi le logo de la Coupe du monde, le trophée de la Coupe du monde, la carte de France, les scores de tous les matches joués en Russie par les Bleus.  Et bien sûr, le nom et le numéro du joueur qui va recevoir le bijou.  Il y a donc 23 bagues.  

Paul Pogba et Antoine Griezmann sont à l'initiative du projet.  A la fin du Mondial, ils ont souhaité "marquer le coup", souder encore un peu plus l'équipe de France, grâce à un souvenir unique.  

L'idée a été soumise à la Fédération Française de Football, qui a pris en charge la partie logistique de l'opération, le contact avec une bijouterie de Los Angeles, l'acheminement vers la France, et la distribution aux joueurs.  

Pour le reste, c'est Paul Pogba qui a réglé l'addition.  "Une Coupe du monde, tu ne la gagnes pas tout seul.  Malgré les critiques, le groupe est resté soudé.  Un petit geste pareil, ce n'est pas grand chose", a expliqué le joueur de Manchester United.  

Ce n'est peut-être pas grand chose pour une (riche) star du football, mais c'est beaucoup pour ses collègues.  Blaise Matuidi a été le premier à tweeter un message de remerciement : "Cadeau inoubliable, pour un souvenir inoubliable.  Merci du fond du coeur à la bijouterie @paulpogba". 

La bague, un trophée typiquement américain

Une bague comme trophée individuel, après un titre de champion gagné par toute une équipe, cela remonterait à 1922, dans le milieu du baseball.

L'idée a été adoptée en 1946, lors de la création de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball.  Et la coutume est toujours suivie aujourd'hui.  Didier Mbenga est le seul joueur belge à avoir deux bagues de champion NBA.  Il a gagné le titre avec les Lakers en 2009 et en 2010.  Paul Pogba et Antoine Griezmann, grands fans de basket américain, se sont inspirés de cette tradition.   

Une bague personnalisée est également offerte à chaque joueur qui gagne la finale du championnat de football américain.  Et cela depuis la naissance du Super Bowl, en 1966.  Les entraîneurs et les membres du staff de l'équipe gagnante reçoivent le même trophée.  Certaines équipes ont même déjà décidé de récompenser de cette façon-là leurs pom-pom girls.  La ligue de football américain finance la fabrication des bagues, et les équipes championnes peuvent en demander jusqu'à 150.  

Les pilotes qui gagnent les 500 Miles d'Indianapolis, la course automobile américaine la plus célèbre, reçoivent aussi une bague.  Comme en football, en base-ball, en basket-ball, l'objet n'est pas offert au vainqueur juste après la compétition.  Il faut "penser" le bijou, le personnaliser, le fabriquer.  En 2011, le Britannique Dan Wheldon s'était imposé sur l'anneau d'Indianapolis.  Malheureusement, il s'était tué en course, quelques mois plus tard.  Sa femme, Susie, avait reçu la fameuse bague à sa place, lors de l'édition 2012 des 500 Miles.  

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK