Paul José Mpoku : "Et après on s'étonne qu'il n'y ait pas d'arbitre belge en Europe..."

Paul José Mpoku : "Et après on s'étonne qu'il n'y ait pas d'arbitre belge en Europe..."
Paul José Mpoku : "Et après on s'étonne qu'il n'y ait pas d'arbitre belge en Europe..." - © BRUNO FAHY - BELGA

Deuxième défaite consécutive du Standard, battu à domicile par Malines ce dimanche soir. Petite déception donc pour les Rouches qui avaient l'occasion de revenir aux trousses de Bruges et qui voient, à contrario, Malines revenir à leur hauteur. 

Au terme d'une rencontre plutôt hachée et tendue, Paul José Mpoku a jugé la prestation plutôt terne de son équipe : "C'était un Standard un peu bizarre aujourd'hui. On n'avait pas cette hargne, on ne gagnait pas les seconds ballons. Il manquait beaucoup d'agressivité et eux étaient plus agressifs que nous. C'est comme cela, c'est le football, il va falloir relever la tête." résumait-il.

Le capitaine liégeois (en l'absence de Renaud Emond) en a également profité pour fustiger la prestation de l'arbitre : "Quand tu mets un arbitre c'est pour contrôler le match. Pendant tout le match, Igor de Camargo tombait. Quand c'est moi qui le fait, on en fait tout un débat, j'espère que là vous allez en faire tout un débat aussi. Dès le début, l'arbitre n'a pas pris le contrôle du match. Il donne la première carte à la 94e minute, avec toutes les fautes qu'il y a eu, c'est un peu bizarre. Et après on s'étonne qu'il n'y ait pas d'arbitre belge en Europe, voici la preuve."

Avec ce nouvel accroc, le Standard fait donc du surplace : "C'est dommage, avec tous les résultats qu'il y a eu, avec Bruges, on voulait gagner le match pour rester au top. La trêve arrive au bon moment..." conclut Mpoku.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK