Pascal Scimè : "Il ne faut pas donner plus d’importance que ça au résultat et à la prestation"

Ce jeudi soir dans Complètement Foot, David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga ont débriefé à la suite du partage entre la Belgique et la Grèce (1-1) en match de préparation de l’Euro.

Notre consultant qui a porté le maillot des espoirs belges à 11 reprises a trouvé que c’était un match à deux visages. "On a eu droit à une première mi-temps où il avait clairement de la consistance, ils ont proposé quelque chose de très intéressant. Je ne vais pas dire qu’on n’a rien vu en deuxième mi-temps, mais c’est descendu d’un niveau qualitativement parlant. On a continué à voir le pressing, mais il était moins agressif et moins en place. Je ne pense pas que cela soit dû aux changements. Les joueurs ont déjà bien travaillé depuis le début du rassemblement, ils se préparent au niveau du physique, ils doivent donc récupérer aussi."

Dans la même optique, Pascal Scimè juge quant à lui ce match comme inégal. "On a vu que les changements apportés par la rotation ont fait en sorte qu’on a eu deux Belgique différentes."

Malgré tout, notre journaliste est convaincu qu’il n’y a pas péril en la demeure. "Je lisais des commentaires disant que sans les cadres nous sommes une équipe moyenne, mais c’est le cas de toutes les équipes au monde. Il ne faut pas donner plus d’importance que ça au résultat et à la prestation. C’est un match de préparation. À la veille d’une grande compétition comme ça, vous faites attention de ne pas vous blesser. Indirectement ça reste dans la tête. Malgré tout, je pense que contre la Croatie dimanche, on devra voir une Belgique avec beaucoup plus de contenu sur l’ensemble du match."

Doku… La surprise de l’Euro ?

Outre le résultat en lui-même, l’équipe de Complètement Foot est également revenu sur la prestation d’un joueur en particulier : Jérémy Doku. Joachim Mununga a tout d’abord été impressionné par l’ancien anderlechtois.

"On a vu qu’il était déjà attendu, il y a systématiquement une double couverture qui se fait sur lui. Il a vraiment prouvé qu’il maîtrise très bien. Il part quasi systématiquement sur son extérieur, donc sur son côté droit. Il a la puissance. Il a ce démarrage qui lui permet de le faire. Et je l’ai trouvé très intéressant dans sa gestion où j’avais parfois tendance à penser qu’il forçait systématiquement une action individuelle. Et là, je le trouve très juste quand il libère le ballon et quand il choisit ses moments pour percuter. Il fait très mal et il s’annonce comme une carte joker très intéressante."

Et Pascal Scimè d’ajouter : "Est-ce que Doku n’est pas en train de renverser un peu la hiérarchie ? Attention que ce Carrasco-là, c’est aussi très difficile de le sortir de l’équipe. Après, un Eden Hazard fit doit tout le temps jouer, même s’il est à 90%. Mais le jour où on est confrontés à un match compliqué, on peut faire sortir Jérémy Doku du banc et il va mettre le feu. Sur cet Euro, il peut être le Januzaj d’il y a 3 ans."

Joachim Mununga conclut le débriefing. "C’est vrai qu’il faut se méfier de Doku parce qu’il risquerait de brûler la politesse à certains, mais en tout cas ce qui est sûr et certain c’est qu’on peut se conforter dans l’idée quon a du poids sur le banc."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK