"Pas de problème dans le vestiaire"

Vadis Odjidja sur le plateau de Studio 1 - La Tribune
Vadis Odjidja sur le plateau de Studio 1 - La Tribune - © RTBF

Sur le plateau de Studio 1 La Tribune, Vadis Odjidja est revenu sur la défaite brugeoise du week-end face à Anderlecht.

Le médian belge a répondu à Michel Lecomte sur les raisons de cette défaite. Il écarte l'hypothèse d'un manque de solidarité : "Dans le vestiaire tout va bien, il n'y a pas de problème, je pense que tout le monde s'entend bien donc ça doit être chose".

Il a tout de même admis un certain changement lorsque Michel Lecomte lui a fait remarqué le manque de caractère actuel du FC Bruges comparé à la grande époque des Van der Elst, Verheyen ou Clément. "Maintenant il y a plus de joueurs qui sont techniquement beaucoup plus fort. Dans le noyau il n'y a pas vraiment des joueurs qui ont la mentalité des Brugeois qu'ils y avaient avant".

Le joueur du Club a également réagi sur sa position dans l'entrejeu lorsque Rodrigo Beenkens lui a suggérer qu'il serait meilleur plus haut dans le jeu.

"L'entraîneur sait quelles sont mes qualités et mes défauts, il sait que défensivement je ne suis pas le gars qui va arracher le ballon. Ca fait deux ans que je travaille avec lui. Je suis content d'être dans l'équipe et puis j'essaie de faire mon possible".

Enfin, il s'est expliqué sur son départ d'Anderlecht : "A 16 ans j'ai intégré le noyau A d'Anderlecht. Ca faisait deux ans, deux ans et demi que j'étais sur le banc, souvent dans la tribune. Et puis on a envie de jouer. Chaque semaine on voit un match donc on a envie d'être sur le terrain, d'avoir un peu de temps de jeu. Je ne l'ai pas eu par l'entraîneur qui était là à l'époque. Quand Monsieur Jacobs est arrivé, c'est vrai qu'il m'a fait jouer mais j'avais déjà pris une décision et dommage mais j'étais déjà parti".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK