Parieurs et tricheurs se ruent sur un match de football amateur en Suède

Des sommes folles pariées sur un match amateur en Suède.
Des sommes folles pariées sur un match amateur en Suède. - © JONATHAN NACKSTRAND - AFP

C’est l’une des conséquences des nombreuses compétitions suspendues en ce moment, en raison de la pandémie de coronavirus, le moindre match de football attire des spectateurs en manque de ballon rond. Les joueurs d’Eskilstuna et de Naeshulta en Suède l’ont appris à leurs dépens ces derniers jours.

Ces équipes de 7e et 8e divisions suédoises avaient prévu de se retrouver pour un match amical qui a, contre toutes attentes, suscité un intérêt démesuré aux quatre coins du monde.

Près de 150 sociétés de jeux de hasard ont en effet proposé de parier sur ce match sur leur portail. Rien d’illégal jusque-là puisqu’il n’y a pas de lockdown en Suède où les matchs de foot sont encore autorisés au niveau amateur. Mais la période de jachère que traverse le foot européen prive aussi les personnes mal intentionnées de leur "business" et ce simple match d’exhibition a soudainement pris une tournure inattendue.

"Soudain, des gens de l’étranger m’ont appelé pour influencer le résultat", a déclaré l’attaquant de Naeshulta, Emil Schalin-Eriksson au journal suédois Sportbladet. "Je n’ai jamais connu ça auparavant, mais c’est comme pour tout avec le coronavirus, on voit se produire des choses que l’on aurait jamais pu prédire".

Surpris par cette situation, le club de Naeshulta a contacté la Commission suédoise des jeux de hasard, qui a confirmé que 148 bookmakers à travers le monde avaient bien programmé ce match avec à la clé des sommes énormes mises en jeu. Les 2 équipes ont donc logiquement décidé d’annuler le match. Du moins officiellement car la rencontre a bien eu lieu secrètement ce samedi. Pour la petite histoire Eskilstuna a remporté le match 6-3 devant des supporters bien intentionnés et prévenus du report de la rencontre dans un groupe privé sur Facebook.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK