On connaît déjà les cinq finalistes du Soulier d'Or : qui doit l'emporter ?

La cérémonie du Soulier d'Or aura lieu mercredi soir. Depuis une semaine, l'organisateur du referendum, Het Laatste Nieuws, divulgue le classement au compte-goutte, en partant bien évidemment de tout en bas. Reste à connaître les cinq premiers du classement et donc le vainqueur, qui devrait être inédit. On a appris ce matin que Hans Vanaken a terminé à la 8e place du classement. A moins d'une faille temporelle qui nous ait échappé dans laquelle serait venu se glisser un joueur inconnu au bataillon, voici les cinq joueurs qui devraient se disputer le Soulier d'Or : Simon Mignolet, Raphael Holzhauser, Lior Refaelov, Charles De Ketelaere et Paul Onuachu. Qui pour soulever le trophée le plus prestigieux du football belge ?

Mignolet, pour remettre les gardiens sur la carte

6 images
Simon Mignolet a résolu le casse-tête des gardiens à Bruges. © Tous droits réservés

Ils sont peu de gardiens à pouvoir se targuer d'avoir remporté le titre de meilleur joueur de l'année. Le dernier en date c'était Michel Preud'homme, sacré en 1989 alors qu'il régnait dans le but de Malines. Depuis 2013, l'organisation a créé le trophée du meilleur gardien de l'année, censé consacrer les gardiens qui avaient progressivement disparu du référendum classique. Simon Mignolet en est d'ailleurs le double vainqueur (2019 et 2020).

Les pour : Il a gagné le titre avec Bruges tout en livrant une belle campagne européenne. Il a réussi le tour de mettre fin au problème récurrent des gardiens à Bruges, s'est affiché comme patron dès son arrivée. Il a profité de l'absence de Thibaut Courtois pour disputer six rencontres avec les Diables Rouges cette saison.

Les contre : Il risque de payer le fait d'avoir été sacré dans la catégorie Gardien de l'année.

Charles De Ketelaere, le nouveau Thorgan Hazard ?

6 images
CDK a brillé en LDC. © Tous droits réservés

Charles De Ketelaere est la révélation de l'année. Son profil polyvalent, faux attaquant, vrai milieu offensif, capable de dépanner sur les flancs a séduit tout le monde, de Philippe Clement à Roberto Martinez. Bien aidé par ses prestations en Ligue des champions, il a crevé l'écran. Au point de devenir le premier joueur depuis Thorgan Hazard en 2013 à effectuer le doublé Espoir de l'année - Soulier d'or ?

Les pour : Il est bankable, Diable Rouge, a brillé dans les moments importants et possède un rôle important chez le champion de Belgique.

Les contre : Comme Mignolet dans sa catégorie, il risque de payer le fait d'avoir été sacré Espoir de l'année

Raphael Holzhauser, pour consacrer les chiffres

6 images
Rapha Holzhauser est la bonne surprise de cette saison. © Tous droits réservés

Raphael Holzhauser n'a pas (encore) gagné le Soulier d'or, mais il a au moins gagné celui de La Tribune. L'Autrichien est devenu international durant cette folle première partie de saison anversoise, durant laquelle il a marqué 11 fois et donné 11 assists. Cet échalas flegmatique a déjoué tous les pronostics en s'installant dans le haut des classements statistiques.

Les pour : Si l'on s'en fie purement aux chiffres, il est le joueur le plus déterminant pour son équipe en Pro League.

Les moins : Sa baisse de régime à partir de fin novembre, moment où les votants ont dû coucher les noms sur les bulletins.

Refaelov, pour l'Europe

6 images
Lior Refaelov a marqué les esprits européens de l'Antwerp. © Tous droits réservés

Après dix ans passés en Belgique, Lior Refaelov fait partie des meubles de notre championnat. Cette année, peut-être plus que les autres, il a marqué les esprits en étant déterminant lors de la campagne d'Europa League de l'Antwerp. L'Israélien a marqué 3 buts, dont celui hautement symbolique face à Tottenham. Pour le reste, il est l'un des symboles d'une équipe anversoise qui continue de grandir et ceux qui ont voté pour lui affirme l'avoir fait pour récompenser "l'ensemble de son oeuvre" en Pro League.

Les pour : Ses buts importants pour l'Antwerp, son impact permanent sur le jeu du matricule 1.

Les contre : Ses statistiques moins impressionnantes en championnat (6 buts, 3 assists) et les résultats moyens de son équipe en Pro League.

Paul Onuachu, pour l'amour du but

6 images
Paul Onuachu a montré la voie à ses coéquipiers Limbourgeois © Tous droits réservés

Paul Onuachu est le meilleur buteur de cette première partie de saison 19 buts cette saison. 55 tentatives au but, 26 de la tête : le géant nigérian a démoli les défenses les unes après les autres. Il devrait hériter d'énormément de points pour saluer la très bonne première partie de saison de Genk, qui occupe la deuxième position au classement malgré les turbulences du point de vue des entraîneurs.

Les pour : ses buts et son caractère injouable lorsque les ballons s'élèvent.

Les contre : le fait que ses buts n'ont encore rien rapporté à Genk

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK