Nigeria/Corruption: des anciens dirigeants de la Fédération inculpés

"Nous avons établi certaines infractions contre ces dirigeants et ils vont maintenant être poursuivis", a déclaré Femi Babafemi, porte-parole de la Commission contre la criminalité financière et économique (EFCC).

Sani Lulu, ainsi que son ancien vice-président Amanze Uchegbulam, un membre du comité exécutif, Taiwo Ogunjobi, et le secrétaire général de la Fédération, Bolaji Ojo-Oba, devront répondre de la mauvaise gestion présumée du budget dédié au Mondial-2010 (environ 4,7 millions d'euros) et du versement de 630.000 euros d'indemnités considérées illégales à certains dirigeants.

Les inculpés devront aussi s'expliquer de l'amende reçue par la Fédération pour avoir changé de dernière minute de camp de base au Mondial sud-africain, ainsi que de la facture de 313.000 euros pour la programmation d'un match amical face à la Colombie à Londres avant le Mondial.

Le Nigeria n'a pas réussi à passer les phases de poules à la Coupe du monde, terminant dernier du groupe B avec un nul et deux défaites en trois matches, ce qui avait provoqué le courroux du président Jonathan Goodluck.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK