Nicolas Raskin : "Le Standard jouera le coup à fond pour gagner les Playoffs 2"

Après avoir laissé échapper la Coupe de Belgique, le Standard n'a plus que les Europe Playoffs (les PO2), pour sauver une saison particulièrement morose. Après avoir appris la prolongation de leur entraîneur Mbaye Leye, les Liégeois entament cette mini-compétition ce samedi à Ostende. Au pied du mur, les rouges et blancs doivent remporter ces Playoffs s'ils veulent décrocher un ticket européen via la nouvelle Conference League. Nicolas Raskin, qui en quelques mois est devenu un pilier de l’équipe de Sclessin, sait que le Standard n’aura plus droit à l’erreur face à Ostende, la Gantoise et Malines. Avant d’entamer les hostilités, ce samedi à la côte, le milieu de terrain liégeois, qui n’a toujours pas digéré la défaite face au Racing Genk, a rappelé toute l’importance de ces Playoffs 2 pour le Standard…

Nicolas, comment avez-vous digéré la défaite en finale face à Genk ?

Je dois avouer que c’était très difficile pour toute l’équipe. Nous avons eu deux jours de repos après la finale mais quand on s’est retrouvé mercredi pour le premier entraînement, les têtes étaient basses et l’atmosphère assez pesante. On sentait bien que nous étions tous très déçus mais il a fallu tourner le bouton et nous focaliser rapidement sur les matches qui nous restent à disputer. La saison n’est pas terminée parce que nous avons perdu cette finale de Coupe. Nous devons gagner les Playoffs 2 pour être européens la saison prochaine. C’est un must pour le Standard. Nous sommes prêts pour les six matches qui nous restent, à commencer par celui de samedi à Ostende " 

Ces "Europe Playoffs" ou Playoffs 2 sont donc importants pour le Standard ?

" Bien sûr qu'ils sont importants. Je dirais même que cette compétition est essentielle, surtout qu’on n’a pas réussi à gagner la coupe de Belgique. Un club comme le Standard doit jouer la Coupe d’Europe chaque année et le seul moyen d’y arriver maintenant est de gagner les Playoffs 2. Je tiens aussi à préciser que le Standard a terminé 6ème de la phase classique du championnat. Les autres années, nous aurions donc été qualifiés pour les Playoffs 1. Cette compétition, à quatre équipes, n’a plus rien à voir avec les anciens Playoffs 2. Ce n’est plus du tout comparable, d’où la nouvelle appellation (Europe Playoffs). On disait à l’époque que les Playoffs 2 ne servaient à rien mais ce n’est plus le cas. Il y a un véritable enjeu et de belles équipes à affronter comme Gand, Malines et Ostende. Des clubs qui ont réalisé une belle saison. Il ne faut donc pas snober cette compétition. Surtout pas… "

Quelles sont les chances du Standard ? Vous estimez que vous pouvez remporter ces Playoffs 2 ?

" Je crois vraiment que nous avons toutes nos chances pour les gagner. Je sais que nous avons perdu la finale, contre une très bonne équipe de Genk, mais avant cela nous avions remporté nos trois derniers matches de championnat. Nous avons battu la Gantoise et puis nous l’avons emporté à Eupen, 0-4, avant de gagner contre le Beerschot, un concurrent direct, lors de la dernière journée. On a donc fait de belles choses et le travail avec le coach prend forme. Cela se voit sur le terrain même si on a eu des hauts et des bas. Il ne faut pas oublier que le groupe est très jeune mais le travail commence à payer. On ne doit donc pas tout remettre en question mais jouer notre jeu et tout se passera bien "

D’où l’importance de bien débuter ces Playoffs, ce samedi à Ostende ?

" Exactement. Nous sommes à deux points d’Ostende qui a terminé le championnat juste devant nous. Si on gagne à la Côte ce samedi, on passera devant les Ostendais. C'est notre objectif : gagner ce premier match pour retrouver la confiance après la coupe et nous positionner directement en tête de ces Playoffs 2. Une victoire serait donc bénéfique pour le Standard et cela à bien des égards "

Jouer la coupe d’Europe représente quelque chose de particulier à vos yeux ?

" Et comment. C’est vraiment top. J’ai eu l’occasion de jouer l’Europa League cette saison et j’en garde d’excellents souvenirs. C’est quelque part une récompense et donc une compétition qu’il ne faut certainement pas négliger. C’est une belle vitrine pour tous les joueurs. L'occasion aussi de rencontrer d'autres équipes et de découvrir d’autres pays. Personnellement, j’adore et je veux absolument à nouveau goûter à la scène européenne la saison prochaine "

Vous allez donc jouer ces Playoffs 2 à fond ?

" Bien sûr, comme je l’ai dit précédemment. On s’est vraiment battu pour être en Playoffs 2 et ça n’a vraiment pas été facile. A un moment, nous étions 12èmes mais nous nous sommes accrochés pour remonter à la 6ème place. On n’a donc pas fait tout ça pour rien. Nous allons jouer le coup à fond pour terminer la saison en beauté. L’objectif est très clair et on va le faire en équipe".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK