Ndongala et la course au Top 6 : "On est devant et j'espère qu'on va le rester"

Dieurmerci Ndongala
Dieurmerci Ndongala - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Dieumerci Ndongala s'est montré décisif pour ses débuts avec le Racing Genk. Sorti du banc à Mouscron (0-1), l'ancien joueur du Standard a marqué le seul but de la rencontre et a replacé la formation limbourgeoise dans le Top 6.

Ce goal - son premier depuis le 7 mai 2016 - a une saveur toute particulière pour Didi. "Je pense à tous les moments de galères et de blessures, à tous ces moments où je n'étais pas à mon niveau et où je travaillais pour essayer d'être décisif et pour retrouver le plaisir de jouer. Et j'espère que ce n'est que le début".

Avec seulement 8 titularisations en un an avec les "Rouches", Ndongala n'a pas vraiment réussi le retour qu'il espérait dans son club formateur. Il a rejoint la Crystal Arena cet hiver et un entraîneur qui croit en lui et en ses qualités. "Avant de signer à Genk, j'ai eu une discussion avec le coach (Philippe Clement, ndlr). Il m'a dit qu'il aimait bien le joueur que j'étais à Charleroi. On a déjà failli travailler ensemble quand il était à Bruges. Il attend de moi que je joue dans les espaces. Quand je suis rentré, c'est ce que j'ai essayé de faire. Dès que j'ai vu l'espace, je suis parti. Et avec Pozuelo, c'est facile."

L'ailier a marqué à la 83e minute. Entre son but et son retour au vestiaire, son portable avait eu le temps de "chauffer". "J'ai eu beaucoup de félicitations de mes anciens équipiers. J'ai à peine regardé mon téléphone, mais il y en avait beaucoup. Je pense qu'ils sont contents pour moi. Ce sont des amis, des frères."

A cinq matches de la fin de la phase classique, Genk est dans le Top 6 et tient (pour l'instant) son ticket pour les play-offs 1. Mais, avec cinq équipes en un point, la lutte pour la 6e place s'annonce acharnée. "On est devant et j'espère qu'on va le rester. Je suis à Genk. J'essaye de ne regarder que le Racing et de faire le maximum pour ce club." 

Les Limbourgeois, battus 3-2 à l'aller, peuvent aussi se qualifier pour la finale de la Coupe cette semaine. "Courtrai n'est pas une équipe facile. Mais on n'est vraiment pas loin de cette finale, il ne faut pas la laisser passer".

En quelques jours, le Racing peut donner de l'éclat à sa saison ... il peut aussi tout perdre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK