MU roi de Manchester, Arsenal facile

Wayne Rooney et Nani
Wayne Rooney et Nani - © EPA

Victorieux du derby face à Manchester City grâce à un but exceptionnel de Wayne Rooney (2-1), Manchester United devance toujours Arsenal, vainqueur facile de Wolverhampton (2-0), de quatre points au classement alors que Wigan a ralenti la progression de Liverpool (1-1).

Cette 27e journée de Premier League n'a pas été aussi folle que sa précédente, ni même aussi spectaculaire, mais elle a tout de même réservé quelques grands moments.

A commencer par le but vainqueur de Wayne Rooney dans le derby de Manchester. Un retourné acrobatique venu d'ailleurs et qui s'est logé en pleine lucarne du but de Joe Hart. Même si sa performance a été loin d'être parfaite, MU ne pouvait rêver mieux pour battre une nouvelle fois son voisin honni et rebondir après sa défaite surprise à Wolverhampton (2-1) la semaine dernière.

Ce but de Rooney, son cinquième seulement cette saison en championnat, va donner un vrai coup de fouet à sa fin de saison et à celle de United dans le même temps.

City n'a pas démérité et a cru pouvoir rentrer de ce court déplacement avec un point grâce notamment à l'activité de David Silva, buteur heureux mais dont les mouvements et la technique sont un régal.

Mais voilà les Citizens relégués à huit points des Red Devils en ayant joué un match de plus. Ils peuvent donc oublier le titre et se concentrer sur une place dans les quatre premiers afin de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Car ils ont vu Tottenham revenir à un petit point derrière eux au classement après la victoire des Londoniens à Sunderland (2-1) après avoir été menés dès la 11e minute.

Les Spurs, qui n'ont perdu qu'une fois lors de leurs 15 derniers matches de championnat, ont également joué un match de moins que City et possèdent trois points de plus que Chelsea qui se rend lundi à Fulham.
      
Bon augure

La victoire de MU avait mis la pression sur Arsenal qui recevait Wolverhampton à l'Emirates Stadium plus tard dans l'après midi. Mais ni ses joueurs, ni ses supporteurs n'ont tremblé.

Dans le sillage d'un grand Robin Van Persie, auteur d'un doublé dont un premier but magnifique d'une volée du pied droit, les Gunners se sont facilement imposés pour revenir à quatre points du leader mancunien.

Ce succès est de très bon augure avant de défier le FC Barcelone mercredi sur cette pelouse en huitième de finale aller de la Ligue des champions.

Pour Liverpool, il n'y a pas eu de cinquième victoire de suite. L'effet Dalglish a donc été freiné par Wigan (1-1) malgré l'ouverture du score de Raul Meireles pour son cinquième but lors des six derniers matches ! Seulement les Reds ont souvent été dominés par une bonne équipe de Wigan pour qui le match nul est totalement mérité.

Enfin, la Premier League devient également coutumière d'incroyables retournements de situation. Après le Newcastle-Arsenal (4-4) du week-end dernier, c'est cette fois le match West Bromwich-West Ham qui a offert un scénario fou. Menés 3-0 après 30 minutes de jeu, les Hammers sont revenus à 3-3 grâce à une seconde période de feu.

Ce nul leur permet de ne plus être lanterne rouge du classement. Ils ont dépassé Wolverhampton, qui retrouve la dernière place une semaine seulement après son héroïque victoire sur Manchester United.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK