Mircea Lucescu entraînera bien le Dynamo Kiev, malgré l'annonce de son départ

L'histoire commence mal entre Lucescu et le Dynamo Kiev
L'histoire commence mal entre Lucescu et le Dynamo Kiev - © OZAN KOSE - AFP

De rebondissement en rebondissement pour Mircea Lucescu à Kiev... L'entraîneur roumain avait annoncé lundi qu'il renonçait à entraîner le club ukrainien du Dynamo Kiev, quelques jours après sa nomination qui avait déclenché la colère des supporters: il avait entraîné les grands rivaux du Shakhtar Donetsk de 2004 à 2016. Finalement, il restera bien au club. 

" Mes craintes étaient uniquement liées au fait de ne pas créer de difficultés pour la famille du football du club de Kiev... Je suis sûr que nous obtiendrons des résultats  qui changeront radicalement l'attitude envers ma nomination et le futur travail du club sous ma direction. "

Il y a deux jours, il avait constaté l'impossibilité de prendre ses fonctions dans de bonnes conditions tant la pression des fans contre lui était insupportable : "Il m'est impossible de travailler dans l'environnement hostile qui a été généré notamment par le groupe des 'ultras'", avait-il déclaré.

La décision d'embaucher Lucescu, annoncée jeudi, a déclenché un tollé chez les supporters en raison de ses 12 ans passés à la tête du Shakhtar Donetsk, principal rival du Dynamo dans le football ukrainien.

Sans club depuis février 2019, Lucescu a remporté 22 trophées avec le Shakhtar entre 2004 et 2016, dont une Coupe de l'UEFA en 2009. "Je voulais retourner au football, en Ukraine, où j'ai eu tellement de satisfactions", a justifié Lucescu.

L'arrivée du Roumain avait été qualifiée de "crachat au visage de tous les fans du Dynamo", par le groupe d'ultras du club dans un communiqué sur Facebook.

Au cours de ses 40 ans de carrière, Lucescu a entraîné les sélections nationales de Roumanie et de Turquie, ainsi que plusieurs clubs en Roumanie, en Italie, en Turquie, en Ukraine et en Russie.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK