Michel Preud'Homme : "Dans le championnat belge, on ne résout pas les matchs avec uniquement du football"

C’est un Michel Preud’homme satisfait qui s’est présenté à l’interview à l’issue du nul blanc entre le Standard et le Club de Bruges (0-0). Satisfait du jeu proposé par ses couleurs, le technicien liégeois mettait en avant le répondant physique des siens face au leader de la compétition.

"Notre première mi-temps était trop prudente", commence Michel Preud’Homme. "L’organisation était bonne mais on n’osait pas mettre une plus grosse pression sur l’arrière-garde de Bruges. On en a mis plus en seconde mi-temps et on s’est créé davantage d’occasions."

Sur un terrain particulièrement difficile, les duels ont été nombreux en bord de Meuse. De quoi ravir MPH, surtout au niveau du répondant physique de son équipe. "La mentalité a été parfaite. On a beaucoup travaillé dessus cette semaine. On a beau dire ce qu’on veut, Bruges a une belle équipe avec un jeu très physique, comme tout le championnat belge. On a parfois voulu faire les choses trop belles et on a parfois fait des fautes. On a fait des fautes mais pas plus que Bruges, qui les fait aussi"

Et de répondre subtilement aux remarques brugeoises sur le défi physique imposé par les Rouches durant cette partie "Dans le championnat belge, il faut cet engagement et cette mentalité. Vous n’allez pas résoudre les matchs avec uniquement du football dans le championnat belge".

Enfin, il faut remonter au 30 octobre et une victoire 2-0 face à Waasland-Beveren pour retrouver la trace d’une clean-sheet côté liégeois. Trois mois et demi plus tard, la satisfaction était donc légitime pour Preud’Homme. "Ça faisait longtemps qu’on n’avait plus fait de clean-sheet et cela prouve que l’on sait rester dans l’organisation. Si on n’est pas capable de marquer trois buts, il faut garder le zéro. Et si on a le bonheur d’avoir un penalty à un moment donné, on peut repartir avec les trois points."

Avec huit points d’avance sur la septième place occupée par Zulte-Waregem, le Standard devra encore patienter un peu avant de valider sa qualification pour les Play-offs 1.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK