Le début du championnat turc reporté

Le président de la Fédération, Mehmet Ali Aydinlar, a déclaré que le coup d'envoi des matches de première division serait donné le 9 septembre et celui de la deuxième division le lendemain, a précisé l'agence.

Quelque 30 personnes sont inculpées et emprisonnées en attendant d'être jugées dans le cadre d'une vaste enquête concernant des matches truqués et le versement de pots-de-vin dans ces deux championnats.

Le président du champion en titre Fenerbahce, Aziz Yildirim, est le plus important des suspects incarcérés, au nombre desquels on trouve aussi le vice-président et l'entraîneur de Besiktas, l'autre club d'Istanbul.

Tous sont soupçonnés d'avoir truqué 19 matches la saison dernière alors que Fenerbahce n'a gagné le titre qu'à la différence de but avec Trabzonspor, la décision n'intervenant qu'au terme de la dernière journée.

L'enquête et la vague des arrestations qui l'ont accompagnée ont provoqué la furie des supporteurs turcs craignant de voir Fenerbahce perdre le titre.

Le 14 juillet, Besiktas, vainqueur de la Coupe, avait rendu le trophée à la Fédération en attendant que toute la lumière soit faite sur l'affaire.

Dans l'immédiat, la Supercoupe, qui devait se jouer le 31 juillet entre Fenerbahçe et Besiktas, a été reporté sine die.

Une décision qui ne va pas dans le sens de l'autorisation accordée par l'UEFA aux clubs turcs de s'inscrire en Coupe d'Europe. L'UEFA ne prendra d'ailleurs aucune mesure avant que la justice turque ne se soit prononcée.


Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK