Martens : "Un Euro 2020 sans Bruxelles serait une honte pour nous"

Romelu Lukaku et Steven Martens
Romelu Lukaku et Steven Martens - © Belga

Steven Martens, le secrétaire général de l’URBSFA, s’est livré auprès de nos confrères du journal "Le Soir" au sujet de l’Euro 2020, qui devrait se disputer dans 13 villes différentes. "Ce serait une honte que Bruxelles ne fasse pas partie de ces villes", a souligné Steven Martens.

"Nous serons rapidement fixés sur notre capacité à accueillir, ou non, une partie de la compétition, avoue Steven Martens, qui plaide pour la construction d’un nouveau stade, dans les colonnes du journal Le Soir. Il faut agir très vite, et si on constate que c’est impossible, ce serait une honte pour la Belgique… et pour nous tous."

L’UEFA souhaiterait organiser chez nous le match d’ouverture de l’Euro 2020, deux autres rencontres de poules, ainsi qu’un quart de finale. "Et ce sera Bruxelles ou rien, reprend le secrétaire général de l’URBSFA. C’est plus simple que lorsque la Belgique a rentré sa candidature pour organiser avec les Pays-Bas la Coupe du Monde 2018, car ici, il s’agit de la candidature d’une seule ville, pas d’un pays, et sans la collaboration d’un voisin."

"L’acte de candidature doit être rentré à l’UEFA en septembre, ajoute Steven Martens. Il sera nécessaire d’avoir à cette date la clarté sur ce dossier, mais la candidature complète n’est à remettre qu’en avril 2014. Le choix définitif sera effectué en septembre 2014."

Qui dit Euro 2020 à Bruxelles dit également nécessité de construire un nouveau stade… Mais où ? "Il y a un énorme choix d’endroits, mais je ne dirai rien de plus", conclut Steven Martens.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK