Malgré la belle résistance écossaise, l'Angleterre commence par un succès

L’Angleterre, faisant partie des favoris au titre mondial, a remporté son premier match 2-1 aux dépens de l’Ecosse, ce dimanche, à Nice. Les Anglaises (3e au classement FIFA) ont peiné face à leurs vaillantes voisines (20e équipe FIFA) mais prennent déjà la tête du groupe D avant Argentine-Japon ce lundi.

A Nice, les Anglaises ne se sont pas promenées ce dimanche après-midi. Face à leurs voisines écossaises, elles ont éprouvé plus de difficultés que prévues. Il y a deux ans, les deux formations s’étaient affrontées à l’Euro. Les Anglaises avaient gagné 6-0. Deux ans plus tard, cela a été bien plus serré avec un seul but d’écart au coup de sifflet final.

Pourtant, l’entame anglaise est excellente. Un centre de Fran Kirby a été dévié par le bras de l’Écossaise Docherty. Après consultation du VAR, l’arbitre a accordé un penalty. La néo-Lyonnaise Nikita Parris n’a pas tremblé pour ouvrir le score (14e minute). Juste avant le repos, Ellen White a profité d’un cafouillage au sein de la défense adverse pour faire le break (40e).

Mais, en deuxième période, les Écossaises ont bien réagi. Plus entreprenantes, elles ont multiplié les actions, notamment grâce à leur attaquante Claire Emslie. Et finalement, Emslie a réduit la marque (79e minute) après un bel appel en profondeur qui a piégé la défense anglaise. Le public a cru à un retour des outsiders mais finalement l’équipe anglaise a maîtrisé la fin de match pour garder son but d’avance et prendre les trois points.

L’Angleterre prend les commandes du groupe D. Lundi, les deux autres équipes, l’Argentine et le Japon s’affronteront à Paris (18h) dans l’autre match.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK