Madrid propose d'accueillir la finale de la Ligue des Champions

Jordan Henderson
Jordan Henderson - © GABRIEL BOUYS - AFP

Le maire de Madrid José Luis Martinez-Almeida a fait état mardi d'une possible candidature madrilène à l'organisation de la finale de Ligue des champions 2020, actuellement suspendue, affichant son "soutien total" à cette initiative alors que l'Espagne a été particulièrement endeuillée par la pandémie de Covid-19.

"Je sais qu'il y a des démarches en ce sens et je souhaite, au nom du conseil municipal, manifester mon soutien total et absolu pour que la finale de la Ligue des champions puisse avoir lieu dans la ville de Madrid", a déclaré l'élu au micro de la chaîne de télévision Trece.

"Cela montrerait dans les circonstances actuelles la capacité de Madrid à se remettre en très peu de temps de la situation dramatique que nous avons vécue", a-t-il ajouté, alors que Madrid n'en est qu'à la phase 2 d'un plan de déconfinement en quatre étapes.

"Nous disposons des infrastructures et des services publics suffisants (...) et ce serait un message au monde que Madrid, malgré le drame que nous avons vécu, n'abandonne pas et est de retour", a insisté M. Martinez-Almeida.

Madrid a déjà été le théâtre le 1er juin 2019 de la dernière finale de la Ligue des champions, remportée par Liverpool contre Tottenham (2-0) au stade Metropolitano de l'Atlético.

L'Espagne est l'un des pays les plus touchés par le nouveau coronavirus, qui a causé la mort de 27.136 personnes et en a infecté 241.717 autres, selon les derniers chiffres officiels.

Choisie avant la pandémie, Istanbul est toujours la ville officiellement désignée pour accueillir la finale de la Ligue des Champions.

Mais la pandémie a changé la donne et les villes de Francfort, Lisbonne et Moscou ont été évoquées dans la presse comme possibles alternatives.

L'UEFA, organisatrice de l'épreuve, devrait décider lors de son comité exécutif les 17 et 18 juin du format de la suite et fin de la C1, et du lieu de sa finale. Selon la presse, l'instance européenne pourrait envisager un format resserré avec des matches uniques sur terrain neutre à partir des quarts de finale au lieu du traditionnel format aller-retour, peut-être en rassemblant les huit équipes en lice dans une même ville.

Au moment de l'arrêt du football à cause de l'épidémie au mois de mars, la Ligue des champions en était au stade des huitièmes de finale, avec quatre équipes déjà qualifiées pour les quarts: l'Atlético Madrid, l'Atalanta Bergame, le RB Leipzig et le Paris SG.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK