Liverpool : Fran Kitching ou les risques du métier de gardienne de but

Fran Kitching, la gardienne de Liverpool, a vu les crampons d'une équipière de très très près
Fran Kitching, la gardienne de Liverpool, a vu les crampons d'une équipière de très très près - © Capture d'écran Instagram Fran Kitching @frankitching98

On le dit souvent : il ne faut pas avoir froid aux yeux pour être gardien(ne) de but. Fran Kitching, dernier rempart de l'équipe féminine de Liverpool, en a fait l'amère expérience à l'entraînement : la joueuse de 21 ans a posté sur son compte Instagram des photos de son visage tuméfié après un choc "tête contre crampons" la semaine dernière. "La pire blessure de ma carrière", a précisé la gardienne des "Reds". Kitching va déjà mieux après quelques jours de repos et garde le moral, malgré les nombreux points de suture. Elle se compare même avec humour à une "Cabbage Patch Doll" (une ligne de poupées commercialisées depuis les années 80), même si la balafre et les hématomes sur son visage sont impressionnants.

La gardienne anglaise restera écartée des terrains pour une durée encore indéterminée. Elle a déjà raté le match de son équipe ce weekend, et n'a donc pas pu fêter la première victoire de la saison de Liverpool,  aux dépends de Bristol City. Les Reds version dames qui naviguent donc plutôt à l'opposé de leurs homologues masculins au classement de leurs championnats respectifs... 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK