Les droits TV en Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne et France

Les droits TV en Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne et France
Les droits TV en Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne et France - © Tous droits réservés

L'attribution des droits TV de la Bundesliga pour un montant de 1,16 milliard d'euros par an pour la période 2017-2021, juste pour le marché allemand, place l'Allemagne en deuxième position derrière la richissime Premier League anglaise, qui domine largement le foot européen.

Angleterre:

L'Angleterre caracole loin devant ses concurrents européens depuis la vente début 2015 à Sky et BT des droits TV de la Premier League au Royaume Uni pour un montant astronomique de 6,9 milliards d'euros sur trois saisons à partir de l'été 2016, soit 2,3 milliards d'euros par an. Une somme à laquelle il faut ajouter les droits tirés des retransmissions à l'étranger, qui rapportent environ un milliard d'euros chaque saison.

Allemagne:

Derrière l'Angleterre, vient désormais l'Allemagne, qui a vendu jeudi les droits des matches de première et deuxième divisions du championnat allemand pour au moins 1,4 milliard d'euros par an, dont 1,16 milliard d'euros juste pour le marché allemand, pour la période 2017-2021. Soit une progression de plus de 80% par rapport aux recettes de la saison 2016/2017 (817 M EUR).

Italie:

En Serie A, les droits s'élèvent à 945 millions d'euros par an sur la période 2015-2018 sur le marché italien, nettement à distance des championnats anglais et allemands. Sky et Mediaset versent respectivement 572 M EUR pour tous les matches (380) et 373 M EUR pour les matches des grandes équipes. Sur ces mêmes trois saisons, les droits à l'international atteignent en moyenne 186 millions d'euros. Soit des recettes annuelles totales dépassant le milliard d'euros (1,131 milliard d'euros).

Espagne:

La Ligue espagnole a obtenu fin 2015 au moins 883 M EUR par saison sur la période 2016-2019 sur le marché domestique, en commercialisant les droits de la Liga de manière centralisée, une première en Espagne, où chaque club négociait auparavant au cas par cas avec les diffuseurs. Recettes nationales et internationales cumulées, la Liga a même porté ses recettes annuelles à au moins 1,48 milliard d'euros. Le système espagnol conserve néanmoins un modèle de répartition déséquilibrée favorisant ses deux géants, FC Barcelone et Real Madrid, via une prise en compte des résultats récents et des audiences.

France:

La Ligue de football professionnel (LFP), qui profite des nouvelles ambitions du Paris SG, racheté par le Qatar en 2011, et de Monaco, propriété du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, a vu ses droits domestiques augmenter pour la période 2016-2020 avec un montant record de 748,5 millions d'euros (contre 607 millions annuels de 2012 à 2016) à débourser par Canal+ (les meilleures affiches) et beIn Sports. En outre, les droits TV de la Ligue 1 à l'international ont été attribués à la chaîne qatarie beIn Sports pour 80 millions d'euros annuels sur la période 2018-2024.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK