Les Diables doivent viser la première place

Les Diables doivent viser la première place
2 images
Les Diables doivent viser la première place - © Belga

Lors du tirage au sort des groupes qualificatifs pour le Mondial 2014, les experts s'attendaient à un groupe serré avec la Croatie en tête de lice. Cela se confirme à mi-parcours. Cependant la Croatie n'est pas la seule leader. La Belgique est également présente avec le même nombre de points que les Croates (13).

Avec 15 points restants à prendre et 7 unités d'avance sur le pays de Galles, troisième, les deux nations peuvent déjà préparer leurs valises pour le Brésil, sauf énorme surprise. Toutefois l'une d'elles, la seconde classée, devra passer par les barrages contre une des 7 autres deuxièmes.

Comment sont déterminés les premiers et seconds des groupes qualificatifs ?

Le règlement FIFA stipule que le classement est établi par les critères suivants: "le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes; la différence de buts après tous les matches de groupes; le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes. Si, sur la base des trois critères susmentionnés, deux équipes ou plus sont ex aequo, leur classement sera déterminé comme suit: le plus grand nombre de point obtenus après les matchs de groupes entre les équipes concernées; la différence de buts particulière des matches de groupes entre les équipes concernées; le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes entre les équipes concernées; le nombre de buts marqués à l'extérieur compte double entre les équipes concernées (si seules deux équipes sont ex aequo)".

Le règlement souligne donc l'intérêt d'inscrire le plus de buts et d'en encaisser le moins possible. Les hommes de Marc Wilmots semblent l'avoir compris avec un bilan honorable de 10 buts marqués et seulement 1 but concédé soit une différence favorable de 9. C'est mieux que la Croatie qui a 8 buts pour et 2 buts contre soit une différence favorable de +6. Le match gagné 0-3 par la Belgique face à la Serbie pourrait donc s'avérer déterminant.

Comment les barragistes sont-ils déterminés ?

Il y a 9 groupes soit 9 qualifiés directs et 9 barragistes potentiels. Cependant pour obtenir un nombre pair d'équipes et avoir 4 rencontres de barrages, le moins bon deuxième sera éliminé de la compétition.

En l'état actuel, les adversaires potentiels seraient la Bulgarie, la Suède, la Hongrie, l'Islande, la Grèce, l'Angleterre et l'Espagne. Israël, deuxième également, serait l'exclu des barragistes car il possède le moins de points des seconds après avoir soustrait les résultats face au dernier pays classé de chaque groupe (hormis le groupe I). Cette règle obligeant les équipes à soustraire les résultats face au dernier de chaque groupe, sauf le groupe I, provient du fait que tous les groupes sont composés de 6 équipes hormis le groupe I où ils ne sont que 5. Là-dedans, on ne compte pas le Portugal, troisième de son groupe à égalité de points avec Israël.

Comment le tirage au sort des barrages aura-t-il lieu ?

Le règlement Fifa stipule: "La date, le lieu et la procédure du tirage au sort pour le deuxième tour seront confirmés à la fin du premier tour par le Comité Organisateur de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™". On se rappelle toutefois qu'en 2010, des têtes de série avaient été déterminées selon le classement FIFA. Une décision, si elle est réitérée, qui ferait actuellement l'affaire de la Belgique si notre pays venait à être barragiste au terme de la phase qualificative. La Belgique, 19ème au classement FIFA, serait dernière tête de série. L'Espagne (1ère), l'Angleterre (4e), la Grèce (12e) devanceraient les Belges dans le chapeau 1. Mais attention cette place ne tient qu'à un fil car si le Portugal (7e) accède à la seconde place de son groupe, il éjecterait la Belgique de ce chapeau. Il est également important de se méfier de la Suède (21e) qui pourrait nous dépasser au classement grâce à une série de victoires.

Objectif numéro 1 !

Notre pays doit donc impérativement terminer premier du groupe afin d'éviter tout ces tracas et un éventuel match de barrages face à un gros calibre. Certes les Belges sont en grande forme actuellement mais ne tentons pas le Diable pour autant.

A.Hellebosch avec S.Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK