Les (bonnes) raisons de suivre la dernière journée des Play-offs 2

Mbaye Leye jouera son dernier match ce vendredi
Mbaye Leye jouera son dernier match ce vendredi - © KURT DESPLENTER - BELGA

Courtrai et le Sporting Charleroi ont déjà validé leur ticket pour la finale des PO2, les vacances estivales approchent, les remplaçants ont pris la place des titulaires. Un intérêt à suivre cette 10e et dernière journée ? Peut-être que oui, avec un peu voire beaucoup de mauvaise foi.

GROUPE B

Vendredi, 20h30. Courtrai – Cercle Bruges. Goals en stock

Qui dit football, dit goals. Les fétichistes des filets qui tremblent devront se tourner vers le stade des Éperons d’or. 22 buts d’un côté. 26 de l’autre. Avec le KV et le Cercle, on a la deuxième attaque des PO2 face à la pire défense. Avant leur double confrontation face à Charleroi, les Courtraisiens ont l’occasion d’exercer leur attaquants et de travailler les automatismes face à une équipe qui a perdu ses cinq derniers matchs.

Vendredi, 20h30. Excel Mouscron – Waasland Beveren. Pour la dernière de Mbaye

Mbaye Leye est de sortie, il ne faut pas le louper car c’est la dernière fois. Le Sénégalais a officialisé la fin de sa carrière ce vendredi après 19 années de terrain dont 12 en Belgique. (Zulte-Waregem, Standard, Eupen entre autres). Auteur de 137 buts dans notre compétition, il a l’occasion d’enflammer une dernière fois le Canonnier et de finir comme tout artiste qui se respecte. En apothéose.

Vendredi, 20h30. Zulte Waregem – Union Saint-Gilloise. L’Union en tête ?

En cas de contre-performance de Courtrai, un 4-5 par exemple, l’Union pourrait finir en tête du groupe et meilleure équipe des PO2. Elle serait à l’instant T la 7e équipe du pays. Un rang que le club n’a plus atteint depuis près de 60 ans.

GROUPE A

Samedi 20h. Charleroi – Eupen. Deux effectifs très changeants

Osimhen et Morioka côté Zèbres, Msakni et Toyokawa côté Pandas. Ils sont prêtés ou ils ont réussi une bonne saison et cela pourrait être la dernière occasion de les voir évoluer au sein d’un club belge. D’autant plus que leurs deux clubs sont souvent sujets à un grand bouleversement pendant la période estivale entre départs et arrivées multiples.

Samedi 20h. Saint-Trond – Westerlo. Le synthétique est mort, vive le synthétique

Amoureux des trajectoires de balle rapide, des sauts de billes de caoutchouc, le Stayen est fait pour vous. Comment résister à un bon match de foot sur synthétique, une surface qui vous rappelle les 5 contre 5 avec vos amis, les brûlures au niveau des cuisses dues aux tacles. Pour vous, c’est là que se joue le vrai football et comme, vous le savez sûrement, la saison prochaine cette surface sera interdite autant en profiter une dernière fois.

Samedi 20h. Beerschot Wilrijk – Ostende. Une explosion de couleurs

Artiste en herbe et vous appréciez tout ce qui est télégénique ? Ce match est fait pour vous. Violet, jaune, vert, rouge. Les deux équipes seront parées de leurs plus belles couleurs. Si le match n’est pas le plus sexy, l’affiche va quand même vous en mettre plein la vue.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK