Le supporter de Bruges libéré en Serbie

Un juge serbe l'a condamné jeudi à un an de peine de prison conditionnelle et à une amende de 900 euros, car il avait, lors du match Partizan Belgrade - Club de Bruges, le 5 novembre dernier, fait usage de feux de bengale. Il ne peut se rendre en Serbie au cours de quatre prochaines années.
Le supporter, qui avait été identifié comme la personne qui a lancé les feux de bengale lors du match de l'Europa League, est resté deux semaines dans la prison serbe. 
Il est attendu chez lui vendredi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK