Le cri du coeur des revenants anderlechtois Verschaeren et Bakkali : "Qu'est ce que ça fait du bien !"

Yari Verschaeren, meneur de jeu d'Anderlecht.
Yari Verschaeren, meneur de jeu d'Anderlecht. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Ce dimanche après-midi, Anderlecht s'est assez facilement débarrassé du Cercle de Bruges (2-0) pour s'adjuger une première victoire sous la houlette de Vincent Kompany et une première cleen-sheet pour Hendrik Van Crombrugge, le gardien. Mis sur orbite par un pénalty de Nmecha, ils ont ensuite fait le break après l'entracte par l'entremise du latéral Murillo. Cerise sur le gâteau d'une victoire qui fait du bien au moral, les retours de Zakaria Bakkali et Yari Verschaeren après une interminable traversée du désert.

Zakaria Bakkali, dont la dernière apparition avec Anderlecht datait de fin février contre Eupen, figurait à la surprise générale dans l'équipe de départ de Vincent Kompany. Et même s'il a parfois paru en manque de rythme ou d'automatismes, il s'est montré disponible et combatif. Un retour, synonyme de vrai soulagement pour le Belge : "Ça me fait vraiment du bien et plaisir. Cela fait longtemps que je travaille pour. Il était obligatoire de perdre quelques kilos, sinon je n'aurais pas joué. Ce que le coach nous a dit ? Il nous a expliqué le travail défensif à faire, demandé de nous donner à 200% mais offensivement, il nous a laissé beaucoup de libertés" sourit-il au micro d'Eleven.

Autre revenant, Yari Verschaeren qui a disputé les 15 dernières minutes. Mis en confiance par son interlude salvateur avec les Diables, le meneur de jeu anderlechtois a fait une belle montée, passant tout près du 3e but des Mauves : "C'est dommage, je voulais vraiment marquer, j'ai eu une belle opportunité pourtant" déplore-t-il. "Mais je me sentais très bien. Je suis content de pouvoir rejouer un petit peu, ça fait du bien. J'ai beaucoup travaillé. J'ai attendu cette opportunité et je l'ai saisie. C'est toujours chouette chez les Diables, j'ai encore eu ma chance, et j'ai montré que je savais jouer. Merci aux supporters d'Anderlecht d'avoir crié mon nom, je les aime vraiment bien" a-t-il confié après le match.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK