La saisie de 2,3 millions d'euros du KV Ostende est levée

Le juge des saisies de Bruges a levé mercredi la saisie conservatoire de près de 2,3 millions d’euros sur l’argent des droits télévisés du KV Ostende. Le conflit y tourne autour d’un litige avec les agents de joueurs Patrick De Koster et Didier Frenay. Le fond du dossier n’a toutefois pas encore été abordé. La saisie conservatoire de plus de 2,3 millions d’euros sur un compte bancaire du club est dès lors maintenue dans l’attente.

Le conseil d’administration actuel du KV Ostende n’est pas d’accord avec les importantes commissions qu’ont touchées ces agents dans des contrats datant de 2016 et 2017 et qui avaient été signés par le directeur sportif de l’époque, Luc Devroe. L’équipe côtière a donc décidé de geler temporairement le paiement aux agences de Patrick De Koster et Didier Frenay, en se référant à l’enquête pénale qui a entre-temps également conduit à l’arrestation du premier cité.

Le 20 août, J&S International Football Management et Starfactory Football Management, les sociétés respectives des deux agents, ont riposté. Par le biais d’une requête unilatérale, ils ont demandé une saisie conservatoire sur un compte du KV Oostende et sur l’argent des droits télévisés que la formation côtière devait recevoir de la Pro League. J&S a réclamé 200.000 euros et Star Factory 1,8 million d’euros, à chaque fois avec les intérêts en plus.

Le KV Oostende a demandé mercredi l’annulation de ces dispositions et souhaitait, à tout le moins, que les fonds des droits télévisés soient débloqués immédiatement. Le tribunal de Bruges a établi que le compte bancaire de l’équipe contenait suffisamment d’argent pour les deux demandes des agents de joueurs, pour un montant total de plus de 2,3 millions d’euros. Les fonds provenant de la Pro League ont donc été libérés.

Le juge ne se prononcera sur le fond de l’affaire qu’ultérieurement. Les parties vont à présent avoir la possibilité de coucher leurs points de vue sur la question sur papier et remettre leurs conclusions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK