La réforme sur la descente annulée

Ivan De Witte
Ivan De Witte - © Belga

La Ligue Pro a décidé d'annuler la formule controversé de la descente calculée sur 3 ans. A 11 voix contre 5, une partie de la réforme est donc déjà réformée.

La Ligue Pro de football a décidé de modifier son projet de réforme du championnat de division 1 en ce qui concerne le mode de calcul pour déterminer les clubs qui seront relégués en division 2, a confirmé un de ses membres contacté par Belga. Cette mesure a été prise mercredi après-midi par le conseil d'administration de la Ligue Pro qui a été réuni à la suite d'un avis négatif de l'Auditorat du Conseil de la Concurrence.    

Le Conseil de la Concurrence avait fait savoir dans la matinée qu'il était opposé au mode de calcul basé sur les résultats des trois dernières années afin de déterminer les clubs relégués en D2. Il avait prévenu la Ligue Pro qu'il ouvrirait une instruction en application de la loi sur la protection de la concurrence économique si ce point de la réforme était maintenu en l'état.
     
La réaction du monde du football n'a pas tardé. Le vote décidant de retirer ce point de la réforme a été obtenu par 11 voix contre 5, a précisé le membre de la Ligue Pro contacté.

Selon Ludwig Sneyers, le directeur général de la Pro League : "les 5 clubs qui ont voté contre cette fois-ci sont les mêmes qui étaient opposés au système des Play-offs" à savoir donc le Lierse, le Standard, le Germinal Beerschot, Saint-Trond et Charleroi. 
     
Toujours selon ce dernier, la formule du prochain championnat restera identique à l'actuelle avec une D1 à 16 clubs et des play-offs en fin de saison. Les promesses financières faites aux clubs participant aux PO2 et au club relégué restent de mise.     

"Pas une victoire du G4"

 Ivan De Witte, le président de la Ligue Pro, estime que la raison l'a emporté. "J'espérais que nous conservions la formule (de championnat), à l'exception de la règle pour la relégation", a déclaré De Witte.
     
"Je ne considère pas cela comme une victoire du G4 (Anderlecht, FC Bruges, Genk et La Gantoise, ndlr). Je le considère plutôt comme un résultat correspondant au bon sens. Avec la règle sur la relégation, nous risquions d'être dans l'illégalité et je ne pouvais le tolérer", a ajouté Ivan De Witte.
     
Défenseur de la formule de descente caculée sur trois ans, Lokeren devra donc disputer le championnat dans sa formule actuelle. "Il y a une majorité qui
s'est exprimée à 11 contre 5, on revient donc au maintien de ce qui existe aujourd'hui
", a déclaré Jean-Marie Philips, le directeur général de Lokeren

"Dès lors que vous avez un avis d'une instance comme le Conseil de la Concurrence qui vous dit que ce vous voulez faire ne peut pas passer, il faut en revenir à des choses comme elles existaient en l'état. Il faut aussi qu'on présente notre produit télé . Maintenant, on sait dans quelle forme on joue, le cahier des charges peut être rédigé", a dit Jean-Marie Philips.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK