La Premier League championnat le plus intense ? Une étude le démontre

La Premier League championnat le plus intense ? Une étude le démontre
3 images
La Premier League championnat le plus intense ? Une étude le démontre - © PHIL NOBLE - AFP

C'est devenu une guéguerre entre les défenseurs de l'un ou l'autre championnat européen : chacun prétend que 'son' championnat est le meilleur, le plus spectaculaire, le plus divertissant. Difficile d'objectiver ces paramètres, qui dépendent avant tout de critères personnels et affectifs.

Ce qui est en revanche possible, c'est de comparer les données physiques des grands championnats. Les résultats tendent à prouver une vieille idée reçue. Le comparatif a été mené par Skill Corner (dont les résultats sont disponibles ici), un site spécialisé dans l'analyse de datas et de leur utilisation pour améliorer les performances des sportifs de haut niveau. Pour analyser les performances physiques des cinq grands championnats (Premier League, Bundesliga, Liga, Serie A, Ligue 1), l'étude se base sur trois critères : l'intensité, le sprint et le volume.

La Premier League, championnat le plus intense

Leur premier graphique met en relation la vitesse moyenne des sprints avec l'activité à haute intensité. Sur le graphique, la Premier League arrive de loin en tête en étant le championnat qui présente les meilleurs valeurs dans les deux variables. Curieusement la Bundesliga, pourtant réputée pour être une compétition où l'intensité et la contre-attaque sont les valeurs maîtresses, se révèle être la moins rapide au niveau de la vitesse moyenne des sprints. La Ligue 1 est le championnat qui présente le moins d'activités à haute intensité, ce qui laisse penser que c'est le championnat le moins rythmé du Big Five

La Liga, marathonienne

Le deuxième graphique met en relation la distance moyenne parcourue par joueur sur un terrain et la distance parcourue à haute intensité. C'est en Liga qu'on couvre la plus grande distance sur un match avec pratiquement 10,75km parcouru, là où la Bundesliga et la Ligue 1 traînent avec 300m de moins parcourus par joueur et par match. En terme de distance parcourue à haute intensité, on retrouve à nouveau l'Angleterre.

Des conclusions qui pourront vous permettre d'objectiver vos points de vue lors de futures discussions de comptoirs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK