La Croatie inculpe 21 personnes dans une affaire de matches truqués

Ces 21 personnes sont accusées de s'être associées avec pour but de "commettre plusieurs délits, donner et recevoir des pots de vin, fraudes et médiations illégales", a indiqué le bureau chargé de la lutte contre la corruption dans un communiqué.

Les deux ressortissants slovènes et un Croate sont accusés d'avoir, entre mars et mai, promis "à plusieurs joueurs, entraîneurs et responsables de l'association des clubs de première division de la Fédération croate de football (...) de l'argent afin de truquer ou influencer des matches". Ces opérations leur permettaient de gagner de l'argent sur les paris.

Les trois accusés en question sont détenus depuis juin dernier.

Selon les médias locaux, l'opération a permis à ses organisateurs d'amasser la somme d'environ un million d'euros.

Sur les huit matches que le groupe entendait initialement truquer, quatre seulement l'ont été, selon les médias.

En juin, plus de vingt personnes, des joueurs, des entraîneurs, des responsables ont été arrêtés, mais à part les deux ressortissants slovènes et le Croate, tous ont été par la suite libérés.

La Croatie a ouvert une enquête sur ce dossier fin 2009 après avoir été informé par la police allemande.

En octobre, un procès contre quatre suspects s'est ouvert en Allemagne. Ils sont accusés d'avoir truqué plus de 30 matches en Europe dans ce qui est considéré comme le plus grand scandale lié au truquage du football européen.

Le procès examinera les cas de 32 matches joués en Allemagne, Belgique, Slovénie, Hongrie, Croatie et en Suisse, la plupart la saison dernière, où des dizaines de joueurs et arbitres auraient été impliqués dans le truquage de ces rencontres.

Au total, la police a enquêté sur 300 matches dans 15 pays dans le cadre d'une opération de surveillance effectuée sur tout le continent.

Plus de deux millions d'euros de paris ont été déposés sur ces matches, générant un gain de 1,6 millions d'euros.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK