La Coupe du Monde féminine 2023 n'aura pas lieu au Japon

La joueuse japonaise Emi Nakajima peut avoir des regrets : la prochaine Coupe du Monde féminine n'aura pas lieu dans son pays. Le Japon vient de retirer sa candidature...
La joueuse japonaise Emi Nakajima peut avoir des regrets : la prochaine Coupe du Monde féminine n'aura pas lieu dans son pays. Le Japon vient de retirer sa candidature... - © Mike Stobe - AFP

Qui va désormais oser se lancer dans l’organisation d’événements de masse ? La crise économique risque bien de succéder à la crise sanitaire, et les priorités des pays semblent déjà se redessiner. Ainsi par exemple, la fédération nippone (JFA) a annoncé ce lundi que le Japon retirait sa candidature à l’organisation du Mondial féminin de football 2023.

"Je ressens de la résistance contre l'organisation de deux événements majeurs dans le même pays en l'espace de peu de temps, une résistance renforcée par l'impact du coronavirus", a indiqué le président de la JFA dans un communiqué, en référence aux Jeux de Tokyo reportés d'un an à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. Un report qui coûtera des milliards au Japon.

Il ne reste plus que deux candidatures

En un mois, deux des prétendants à l’organisation du tournoi mondial féminin ont donc décidé de se retirer de la course : avant le Japon, le Brésil avait déjà annoncé une mesure similaire au début du mois de juin, arguant que le pays n’était plus en mesure de remplir les exigences financières réclamées par la FIFA pour l’organisation d’un tel tournoi.

Il ne reste donc désormais plus que deux candidatures : celle conjointe de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande et celle de la Colombie. La FIFA, l’instance mondiale du football, doit décider où le tournoi aura lieu ce jeudi 25 juin.

Le précédent Mondial a eu lieu en 2019 en France, avec un nouveau titre des Etats-Unis au bout du tournoi. En 2023, pour la première fois, 32 équipes participeront à l’épreuve, huit de plus que les éditions précédentes. La Belgique espère une première qualification.