La Conference league, la vraie coupe d'Europe des clubs belges ?

A partir de la saison prochaine, une 3e compétition européenne verra le jour : la Conference League. Un tournoi bien moins prestigieux que ses grandes sœurs, la Champions League et l’Europa League, mais on ne va pas se le cacher, cette 3e coupe d’Europe risque bien de devenir le terrain de jeu des clubs belges.

Tentative d’explication.

Non, ce n’est pas qu’un énième tournoi créé pour accroître le nombre de matches. Enfin si, en réalité, il y a de ça. Sauf que les conséquences du lancement de la "Conference" sont bien plus importantes notamment pour les clubs belges (mais pas seulement) qui seront privés d’affiches bien plus prestigieuses et les spectateurs de matches plus intéressants. Officiellement, l’UEFA veut donner la possibilité aux clubs des plus petites nations de disputer des matches de Coupe d’Europe (et d’en disputer plus) et surtout de pouvoir remporter un trophée européen.


►►► À lire aussi : Une poule de 36 clubs, plus de matchs : la future Ligue des champions prend forme


De manière officieuse, l’instauration de cette UECL servirait plutôt à faire de la place pour préparer la réforme de la Ligue des Champions (avec moins de petits clubs) et contrecarrer une possible (?) ligue fermée des grands clubs.

La bonne nouvelle d’abord : pour la saison 2021-2022, la Belgique va garder ses 5 tickets européens grâce à sa 9e place au ranking UEFA (cela pourrait changer à l’avenir mais ça, c’est une autre histoire).

Il est où le problème alors ?

Et bien, l’instauration de cette 3e Coupe d’Europe entraîne de facto une dévaluation de 3 des 5 strapontins européens dès la saison prochaine.

Les tickets européens des clubs belges dévalués

Pour le champion de Belgique, rien ne change. L’équipe qui remporte le titre va directement en Ligue des champions.

Aucun changement non plus pour le deuxième classé qui disputera toujours le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions (en tout cas pour la saison prochaine).

Par contre, pour les trois autres la donne est bien différente.

Le lauréat de la Coupe de Belgique n’ira plus automatiquement en Europa League.

Il devra en disputer le dernier tour préliminaire. En cas de défaite, le vainqueur de la Coupe sera repêché en Conference League.

Une nouvelle qui ne risque pas de redorer le blason de notre coupe nationale déjà snobée par beaucoup.

Peut-être qu’il est temps de modifier en profondeur la formule pour la rendre plus attractive ?

Pour les deux autres qualifiés, l’Europa League ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Le troisième classé des PO1 jouera l’avant-dernier tour de qualification de la Conference League (UECL) au lieu de l’avant-dernier tour de qualification de l’Europa. Vous suivez toujours ?

Last but not least, le cinquième sésame, dévolu au vainqueur du match entre le 4e classé des PO1 et le vainqueur des PO2 sera aussi dévalué. Ce club disputera le 2e tour de qualification de la UECL au lieu du 2e tour de qualification de l’UEL.

Mais pourquoi ? Et bien, c’est une simple question d’arithmétique. Avec l’arrivée de cette 3e coupe d’Europe, le nombre de participants à l’Europa League sera réduit de 48 à 32 clubs.

Un club belge vainqueur de la Conference League ?

4 images
Grâce à la Conference League un club belge peut ambitionner de gagner un trophée continental © BRUNO FAHY - BELGA
Le stade de Tirana sera la théâtre de la 1ere finale de Conference League © GENT SHKULLAKU - AFP

Mais il ne faut pas tout voir de manière négative… La Conference League va donner la possibilité aux mauvais élèves de passer l’hiver au chaud. Ainsi le 3e de la phase de poule d’UEL sera repêché en Conference League où il disputera un barrage lui permettant de disputer les 8e de finale de l'épreuve.

Ça vous semble compliqué ? Pas de panique.

Le format de la Conference League est le suivant : 32 équipes (22 issues des tours préliminaires et 10 repêchées de l’Europa league) vont disputer la phase de poules (8 groupes)

Le 1er est qualifié pour les 1/8 de finales, le 2e dispute un barrage contre le 3e classé de la phase de groupes de l’Europa League (à titre d’exemple, cette saison le Standard 3e de son groupe d’UEL aurait disputé ce barrage). Vous suivez toujours ?

Le vainqueur final sera qualifié directement pour l’Europa League la saison suivante.

Qu’on l’aime ou pas, cette 3e compétition européenne va donner la possibilité à des clubs dotés d'un budget plus petit de pouvoir réellement remporter un trophée continental. Et c’est peut-être une aubaine pour les clubs belges… Hormis le FC Bruges personne n’a, aujourd’hui, les moyens de titiller de bonnes équipes en CL, ni d’aller loin en Europa league.

Alors oui, si un club belge doit remporter une Coupe d’Europe pour la 1re fois depuis Malines en 1988, il y a de fortes chances que ce soit la Conference League à moins que le Club de Bruges et/ou l’Antwerp ne surprennent tout le monde en Europa league cette saison où à l’avenir.

Un avenir qui pourrait aussi nous réserver une mauvaise surprise. La Belgique pourrait perdre un représentant en Europe si les résultats ne s’améliorent pas. Actuellement, la 9e place au classement UEFA de la Belgique garantit ce statut mais il faudra que nos clubs soient performants… Et la Conference League pourrait les y aider.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK