L'Ossétie du Sud championne d'Europe d'un football non reconnu

L'Ossétie du Sud championne d'Europe
L'Ossétie du Sud championne d'Europe - © Twitter - Conifa

Ce dimanche, la CONIFA a sacré le 3e champion d’Europe de sa jeune histoire. L’Ossétie du Sud s’est imposée en finale 0-1 face à l’Arménie Occidentale. Deux entités géographiques que vous ne connaissez peut-être pas et à juste titre, puisque comme tous les autres membres de la CONIFA, la Confédération des Associations de football indépendantes, ils ne sont pas reconnus par la FIFA (ni par les Nations Unies).

Créée il y a presque 6 ans jours pour jours (le 7 juin 2013), la CONIFA se définit comme une organisation à but non lucratif qui regroupe des nations, des nations de fait, des régions, des minorités de gens et de sports dans des territoires isolés. En résumé il s’agit d’un regroupement d’entités qui ne sont pas reconnues par la FIFA pour des raisons diverses. Au total, plus de 40 entités géographiques issues de cinq continents sont regroupées sous la bannière de la CONIFA comme, pour ne citer que quelques exemples, la Sardaigne, le Groenland, Monaco, Chypre du Nord, le Québec, le Kurdistan ou encore, Zanzibar. Toutes des entités classées selon un ranking, un équivalent à celui de la FIFA. Un classement dominé, à l’heure actuelle, par l’Occitanie (qui regroupe des zones en Italie, France et Espagne où l’occitan/la langue d’oc est parlée).

Evidemment, pour établir un ranking, il faut jouer des matches entre toutes ces entités. Outre des matches amicaux, la CONIFA organise aussi des compétitions depuis 2014, année de la première Coupe du monde de football CONIFA, alors disputée en Laponie (à Ostersund en Suède plus exactement). Une première édition, pour info, remportée le Comté de Nice (historiquement un ancien Etat de Savoie, aujourd’hui une région culturelle). Depuis 2014, la CONIFA organise une Coupe du Monde tous les deux ans. La prochaine édition se tiendra l’an prochain, en Somalie, sous l’égide du Somaliland (un ancien territoire britannique situé dans la Corne de l’Afrique qui a autoproclamé son indépendance par rapport à la Somalie en 1991 mais qui n’est pas reconnu par la communauté internationale).

Avec 29 membres issus du territoire européen, la CONIFA a aussi lancé en parallèle de sa Coupe du Monde, une Coupe d’Europe (tous les deux ans – les années impaires). En 2015 en Hongrie (dans les Sicules) et en 2017 en Chypre de Nord, c’est la Padanie (la région de la Plaine du Po, une région séparatiste, dans le Nord de l’Italie) qui a chaque fois été sacrée. Mais pour cette troisième édition, qui s’est tenue en Abkhazie (une république autoproclamée mais revendiquée par la Géorgie), la finale a vu l’Ossétie du Sud battre l’Arménie Occidentale 1-0 (Bazaev, 64e) au bout du suspense : l’Arménie ayant obtenu un penalty dans les dernières secondes du match, penalty finalement sauvé. L’Ossétie du Sud est donc le Champion d’Europe CONIFA 2019, un champion, en quête de reconnaissance, comme toutes les autres entités de cette confédération un peu étonnante.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK