Kompany après le partage d'Anderlecht contre OHL : "j'aurais dû être meilleur en tant que coach aujourd'hui"

Vincent Kompany a réagi au partage des Mauves contre OHL, des Mauves qui concèdent à nouveau des points dans le dernier quart d'heure, après avoir mené au score. Et il est avant tout critique envers... lui-même. "Je prends mes responsabilités, j’aurais dû être meilleur en tant que coach. J’aurais dû leur offrir plus de solutions pour leur permettre de jouer un meilleur match. Ca fait partie du métier. Je n’ai rien à reprocher aux joueurs au niveau de l’engagement. Mais un match où la qualité n’est pas au rendez-vous, je pense qu’en tant qu’entraîneur il faut assumer."

 


►►► À lire aussi :  Anderlecht rattrapé par OHL ... et un sentiment de déjà-vu cette saison


Pourtant, le coach et le staff ont mis en garde les joueurs par rapport à la situation bien connue où les Bruxellois mènent puis se font rattraper. "C’est 2-0, il faut rester calme. Pour être franc, je m’en veux plus à moi qu’aux joueurs. Je place la barre très haut. Si je suis arrivé haut en tant que joueur, c’est parce que j’ai été honnête avec moi. Je ne vais pas faire mon auto-critique maintenant. Il fallait leur offrir une plateforme qui leur permettait d’être chacun à leur meilleur niveau."

Pour être franc, je m’en veux plus à moi qu’aux joueurs.

Est-ce un problème mental, dès lors ? "Bien sûr que c’est mental, mais pour combattre une tendance, il faut faire face de front ; il faut revivre ces situations et apprendre à les gérer. On a bien vu que dans la phase de jeu où l’équipe adverse commence à balancer, on doit encore plus prêter attention à bien garder le ballon pour éviter que ces phases adverses ne se reproduisent pas. On arrête pas de le dire car ce n’est pas nouveau."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK