Joao Félix marque pour l'Atlético, insulte son banc et ... se fait féliciter par Diego Simeone

Joao Félix vit une période compliquée. Le Portugais a été acquis il y a un an et demi pour compenser le départ d'Antoine Griezmann, mais n'est pas encore parvenu à s'ériger comme le joueur capable de faire la différence dans chaque rencontre. Dimanche, le joueur a cependant fait la différence en inscrivant le deuxième but de l'Atlético Madrid à Villarreal. Il s'agissait de son deuxième but sur les quatorze dernières rencontres de Liga (!). En guise de célébration, le joueur s'est tourné vers son banc, a proféré des insultes dans un cocktail fleuri dont les médias espagnols ont réussi à tirer des bribes. "Ferme ta g***le, p****in", aurait-il ainsi lancé en direction de Diego Simeone, après avoir placé son index devant sa bouche comme pour réclamer le silence. Parole de frustration d'un joueur qui n'a pas entamé le match et qui a dû monter à la mi-temps ?


►►► À lire aussi : L'Atletico Madrid domine la Liga : le show après l'ennui


Toujours est-il que le Portugais a été félicité par son coéquipier Renan Lodi pour sa prestation sur le terrain et sa célébration... ainsi que par Diego Simeone lui-même, qui a salué son orgueil. "J'aime les joueurs qui se rebellent", a-t-il commenté. Pas fort étonnant de la part d'El Cholo, lui-même adepte du langage épicé sur le bord du terrain. Cette victoire de l'Atlético sur Villarreal permet aux Colchoneros de conserver cinq points d'avance (et un match de moins) par rapport au Barça, et six points d'avance sur le Real Madrid, qui compte également 24 rencontres disputées sur les 38 du championnat espagnol.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK