Joachim Mununga : "Je reste sur ma faim, j'attends tellement de ce Sporting qui travaille beaucoup"

Ce dimanche dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga sont revenus sur le partage (2-2) concédé par le Sporting d’Anderlecht sur la pelouse de Malines. 

Pour notre consultant Joachim Mununga, le résultat de ce match est "justifié" : "Le 0-2 du Sporting d’Anderlecht reposait sur des individualités. Quand on regarde l’ensemble de la rencontre, on a vu un Malines bien plus agressif qui a réussi à mettre énormément d’impact et qui a fait le jeu. Il y avait beaucoup de bonnes intentions du côté d’Anderlecht mais ça a été bien contré par Malines. J’aurais trouvé le 0-2  un peu dur pour Malines."

Et Pascal Scimè de poursuivre : "Après un festival de mauvaises phases de possession, de mauvaises passes, de mauvais pressing, d'anonymat au niveau de la prestation de certaines individualités, sur un coup du sort, l'individualité fait la différence. C’était le cas pour DokuC’est interpellant parce qu’à 0-1 et puis à 0-2, je me disais que Malines n’allait jamais revenir dans ce match. Au final, ce match est d’autant plus interpellant parce qu’à la fin de rencontre, je me dis que c’est peut-être Malines qui a perdu deux points aujourd’hui et pas le Sporting d’Anderlecht.

Pour notre consultant, cela reste un bon point pris par le Sporting : "Ils auront sans doute des regrets parce qu’ils auraient pu réaliser une très belle opération avec les 3 points avec une gestion un peu différente. Maintenant ça ne peut pas isoler le reste de la prestation sur laquelle il y avait énormément de paramètres à corriger. Je pense qu’ils sont arrivés avec énormément de bonnes intentions. Ils ont laissé entrevoir des choses mais ils ont été rapidement pris à la gorge par l’impact physique qu’a mis le KV Mechelen dans le match. Il y a des joueurs comme Sambi Lokonga qui ont réussi à émerger pendant le match mais c’était encore une fois bien trop timide. Mais dans l’ensemble, le gros point positif c’est Dimata qu’on a revu sur les terrains. Et repartir avec un point est une bonne chose parce que si Malines avait été plus efficace devant, le score aurait pu être différent."

Pascal Scimè souligne lui aussi le retour réussi de Landry Dimata : "Je pense que la dernière fois qu’on l’a vu sur un terrain de Pro League, c’était le 10 février 2019 contre Zulte-Waregem. Il revient de très loin et on ne peut que s’en féliciter et féliciter le joueur parce qu’il a travaillé très dur, même en dehors du club, pour revenir à ce niveau là. J’espère qu’il n’aura plus de pépin physique parce que ce sera clairement une vraie plus-value pour le Sporting d’Anderlecht si on peut avoir un Landry Dimata à 100%."

Les arrivées des nouveaux vont faire du bien. On le voit, c’est une équipe qui aujourd’hui n’était pas homogène.

Pour notre journaliste, l'équipe anderlechtoise manque encore d'homogénéité : "Je pense qu’on est encore très loin du Sporting d’Anderlecht, en tous cas du Sporting d’Anderlecht que veulent Vercauteren et Kompany. Les arrivées des nouveaux vont faire du bien. On le voit, c’est une équipe qui aujourd’hui n’était pas homogène. Il n’y a pas d’homogénéité parce qu’il y a une trop grande différence entre certains joueurs, entre certains compartiments de jeu. Et ce n’était pas non plus un grand Malines. [...] J’ai vu chez certains Anderlechtois des erreurs grossières, des erreurs de placement, des erreurs de lecture de jeu. Est-ce que c’est parce que la préparation a été lourde ? Est-ce que c’est parce que l’état de forme doit encore arriver ? Ou tout simplement parce que mentalement certains ne sont pas encore à niveau ? Je pense qu’on sera vite fixé mais qu’il faudra attendre que la période des transferts soit clôturée parce que c’est une équipe qui a besoin d’avoir dans son effectif les nouveaux joueurs qui sont sensés montrer la voie." 

Joachim Mununga reste un peu sur sa faim après cette rencontre : "Je ne sais pas comment me positionner par rapport au Sporting d’Anderlecht. Je ne vais pas dire que j’ai été déçu mais je reste sur ma faim. J’en attends tellement de ce Sporting qui travaille beaucoup, qui a de beaux projets. Le projet que mettent en place Kompany et Vercauteren est magnifique. Beaucoup de clubs vont devoir s’inspirer de ça. Ils sont en train de le mettre en marche et ça prend un peu de temps. Mais j’espère qu’au final il y a aura un succès à la clé. Après avoir vu ce match, je m’attendais à voir beaucoup plus au niveau du fond de jeu".

Et Pascal Scimè de conclure : "Ça reste un premier match de championnat et un onze de base qui ne sera sans doute pas le même dans un mois. Aujourd’hui on a revu un peu le Sporting d’Anderlecht du début de saison dernière quand il y avait pas mal d'approximations, quand il y avait de la bonne volonté mais aussi beaucoup de naïveté. Il y avait un jeu un peu approximatif. J’ai revu ça par moment. Mais à d’autres moments, j’ai vu où ils veulent en venir au niveau jeu. Mais il manquait clairement aujourd'hui de la qualité. C’est pour ça que le mercato va être intéressant. J’ai hâte de voir Percy Tau dans cette équipe et Vincent Kompany quand il va revenir. Je pense que l’équipe est en rodage. Maintenant, seuls les 4 premiers iront en PO1 cette année. Il ne faut pas rater le début de saison. Vous ne pouvez pas vous permettre d’être approximatifs et de ne pas prendre beaucoup de points sur les 5-6 premières journées de championnat parce que vous être en rodage. Aujourd’hui, il vaut mieux être moche à voir jouer, mais prendre des points et être efficace.

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK