Joachim Mununga : "Je m’étonne toujours de voir comment est géré le cas Mehdi Carcela"

Ce dimanche dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga sont revenus sur le partage concédé par le Standard face à Malines (2-2). Ils ont à nouveau évoqué le cas de Mehdi Carcela, monté au jeu à la 67e minute, et qui donnera un assist à Michel-Ange Balikwisha 10 minutes plus tard.

Pascal Scimè a tout d’abord jugé ce résultat comme "mérité". Selon lui, "le partage est légitime. Malines ne méritait pas d’être vaincu et le Standard ne méritait pas de gagner ce match au final. Donc je pense que c’est un point qui n’arrange personne au vu du classement, mais qu’il convient à la physionomie de la rencontre."

Pour Joachim Munga, c’était "équilibré. Il n’y a pas eu vraiment une équipe qui l’a emporté sur l’autre. Maintenant, j’ai quand même envie de dire que pour le Standard, c’est quand même fort dommageable."

Notre consultant a également mis en avant une erreur du gardien du Standard. "Mais on ne peut pas lui en vouloir. Arnaud Bodart a fait tellement de bien cette saison. Il a toujours été là quand on avait besoin de lui. Mais malheureusement, sur le deuxième goal de Malines, je pense qu’il y a eu une petite faute de main de la part de Bodart. Et c’est ce qui permet à Malines de venir prendre le point."

Je me suis laissé dire qu’au mois de janvier, il pourrait y avoir des sirènes du côté du Bosphore qui pourraient essayer de faire venir Mehdi Carcela

Malgré ce résultat qui ne fait pas les affaires du Standard, Pascal Scimè a tenu à mettre en avant un joueur qui joue peu depuis le début de la saison, Mehdi Carcela. "Il donne un caviar du pied droit. On a entendu son entraîneur, Philippe Montanier qui dit que Mehdi a eu le COVID, mais avant le COVID il ne jouait pas non plus. Peut-être parce qu’il ne faisait pas partie du projet technique de Philippe Montanier et du projet du Standard. On peut l’entendre, mais on ne nous l’a jamais dit exactement. On sait qu’il est en fin de contrat en juin. Je me suis laissé dire qu’au mois de janvier, il pourrait y avoir des sirènes du côté du Bosphore qui pourraient essayer de le faire venir."

Et Joachim Mununga d’ajouter : "Je vais peut-être alimenter la polémique, mais je m’étonne toujours de voir comment est géré Mehdi Carcela. Est-ce que son contrat est pris en compte dans la gestion de son cas ? Alors, ça voudrait dire qu’on ne se limite plus spécialement qu’au côté sportif. […] Mais quand vous voyez que vous avez un joueur avec un potentiel comme ça dans un noyau, pour moi, il est bien trop peu utilisé. Et puis, quand il rentre bien souvent, il amène du danger et c’est le genre de joueur pour qui au plus on lui laisse de matches, au plus il va prendre ses marques."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK