Ibrahimovic éteint l’incendie avec Lukaku : "Ce qu’il s’est passé sur le terrain reste sur le terrain, aucun problème entre nous"

C’est ce qu’on appelle calmer les choses. En conférence de presse en marge d’un festival auquel il participe, Zlatan Ibrahimovic a calmé les esprits en revenant sur ses récentes frictions avec Romelu Lukaku.

Cette semaine, le géant suédois participe au festival de San Remo, comme invité d’honneur. En conférence de presse pour évoquer le festival qui est visionné par près de dix millions d’Italiens à la télévision, l’attaquant du Milan AC a été interrogé sur ses brouilles avec Romelu Lukaku. Il en a profité pour clôturer cette affaire qui a fait les gros titres de la presse transalpine : " Il n’y a aucun problème personnel entre nous. Ce qu’il s’est passé sur le terrain reste sur le terrain. S’il veut venir ici, il est le bienvenu. "

Lors du derby de Milan en quart de finale de Coupe le 26 janvier dernier, les deux buteurs avaient failli en venir aux mains. Selon les médias italiens, le Suédois aurait été le premier a lancé des insultes à son ancien rival de Manchester United : " Appelle ta mère et allez faire vos rites vaudous de merde, petit âne ". Notre attaquant numéro 1 aurait répondu : " Tu veux parler de ma mère ? Pourquoi ? Va te faire foutre toi et ta mère. Parlons d’elle, c’est une p… "

Même si Ibrahimovic avait expliqué le lendemain qu’il n’y avait pas de place pour le racisme dans " son monde ", l’histoire ne s’est pas arrêtée là. Une nouvelle fois face à face pour une rencontre de championnat, Romelu Lukaku a profité de son but pour envoyer un message à la légende suédoise en criant à son encontre : " Je suis le meilleur. Je le suis ! Je te l’avais dit, p**tain ". L’ancien attaquant du PSG avait réagi en se moquant du palmarès de l’attaquant de l’Inter en faisant remarquer qu’il n’avait remporté que le championnat de Belgique dans sa carrière.

En calmant le jeu en conférence de presse, Ibrahimovic choisit l’apaisement même si son invitation restera sans réponse, Lukaku étant concentré sur la course au Scudetto avec les Nerazzurri.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK