Herman Van Holsbeeck: des costumes et des casseroles

Herman Van Holsbeeck, plus de 20 ans de présence dans le football belge
Herman Van Holsbeeck, plus de 20 ans de présence dans le football belge - © YORICK JANSENS - BELGA

Herman Van Holsbeeck, 64 ans. Dont presque 15 passés dans le costume de manager d’Anderlecht. Manager de club, c’est la fonction qui prend le plus de place sur le CV du Bruxellois. Mais avant de gérer les affaires à Anderlecht, Herman Van Holsbeeck a aussi été joueur (et même entraîneur), notamment à l’Union Saint-Gilloise. Mais c'est avec les carnets d'adresses, les téléphones et les calculettes que le Bruxellois va percer dans le monde du foot. Il fait ses armes en tant que manager au RWDM à la fin des années 90, puis au Lierse. Et c’est grâce à ses bonnes opérations pour ces 2 clubs plus "modestes" qu’il entre dans les bonnes grâces du président anderlechtois : Roger Vanden Stock voit en lui le successeur idéal de Michel Verschueren, et c’est d’ailleurs aux côtés de "Mister Michel" que Van Holsbeeck commence à travailler au sein de la maison mauve.

Quelques réussites, quelques flops aussi

Suivent alors près de 15 ans de transactions en tous genres, transferts parfois retentissants et performants comme Ahmed Hassan, Nicolas Frutos, Lucas Biglia, Milan Jovanovic, Mbark Boussoufa ou encore Dieumerci Mbokani (liste non exhaustive), mais aussi opérations plus obscures (pour ne pas dire loupées…) telles que les venues de Triguinho (aucun match joué), Ronald Vargas (éternel blessé), Dmitri Bulykin (jamais convainquant en mauve, avant d’empiler les buts une fois parti à l’étranger), Marko Marin ou encore Nicolae Stanciu, dernier gros coup à ranger dans la catégorie des "flops". Sous l'ère Van Holsbeeck, le Sporting d'Anderlecht empilera 8 titres de champion de Belgique et une Coupe de Belgique. Mais les relations privilégiées du manager-général avec l’agent de joueurs Mogi Bayat ne sont pas passées inaperçues, et Van Holsbeeck n’a pas résisté au changement de direction au RSCA : à son arrivée, Marc Coucke a rapidement décidé de se passer des services du manager-général, en place depuis 15 ans.

Un retour aux affaires plutôt délicat

Limogé (en avril 2018), Herman Van Holbeeck s’est d’abord fait discret (réclamant tout de même 1,8 millions d'euros à Marc Coucke suite à son licenciement) avant de revenir dans l’actualité, rayon judiciaire, quand la bombe du "Footgate" a explosé. Il a été l’un des premiers acteurs du football belge interrogé par la justice. Une audition d’une journée par la police de Louvain, sans inculpation. Il avait été relâché sans conditions. Au printemps 2019 Herman Van Holsbeeck est officiellement devenu agents de joueurs, se reposant sur un carnet d’adresses soigneusement élaboré en plus de 20 ans…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK