Hegerberg, première lauréate féminine: "Gagner le Ballon d'Or est fantastique"

L'attaquante norvégienne de l'Olympique Lyonnais, Ada Hegerberg, a jugé mardi "fantastique" de recevoir le premier Ballon d'Or féminin de l'histoire, y voyant un "grand pas" pour le football féminin.

"Il y a eu beaucoup d'intérêt en Norvège. Cela me réchauffe le coeur car c'est mon pays. Tout le monde connaît le Ballon d'Or", a dit la joueuse, désignée sportive de l'année 2017 dans son pays.

"C'est une immense fierté. Ce n'est pas souvent que j'utilise ce mot. C'est une récompense de tout le travail fait en tant qu'équipe à Lyon et je dédie ce trophée au club", a indiqué Hegerberg.

"Ce que l'on a vécu ces dernières années à l'OL est historique. J'ai toujours rêvé de gagner des titres avec la meilleure équipe. Mais quand, en plus, on a la chance d'obtenir ce Ballon d'Or... je ne trouve pas de mots", a ajouté l'attaquante.

Pour elle, c'est "un grand pas en avant pour le football féminin". "Chaque fille qui joue au football peut s'en inspirer. Si j'avais eu 16 ans en voyant cela, cela m'aurait beaucoup inspiré. C'est historique", s'est-elle enthousiasmé.

"Je vais placer le Ballon d'Or dans la maison de Jean-Michel Aulas (son président à Lyon, ndlr) à Saint-Tropez. Comme ça je me ferai prêter la maison chaque été", a plaisanté Ada Hegerberg. "Je ne sais pas encore, peut-être ici à Lyon, au musée (du club). Ce devra être quelque chose de sympa; il est quand même beau", a-t-elle repris plus sérieusement.

Agée de 23 ans, Ada Hegerberg a débuté à 14 ans en première division norvégienne à Kolbotn avant de jouer pour Stabaek, Turbine Potsdam en Allemagne puis Lyon depuis 2014. Elle a gagné quatre fois le championnat de France et la Ligue des Champions, ainsi que la Coupe de France à trois reprises. Elle a été meilleure buteuse de la Ligue des Champions en 2016 et 2018 avec le record de buts marqués en une saison (15).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK