Hannes Wolf, sous pression avant le match de Genk au Beerschot, pourrait être limogé

Hannes Wolf, sous pression avant le match de Genk au Beerschot, pourrait être limogé
Hannes Wolf, sous pression avant le match de Genk au Beerschot, pourrait être limogé - © YORICK JANSENS - BELGA

Genk a du mal à se mettre en route. Le champion de Belgique 2019 compte cinq points sur douze depuis le début de la saison, la faute à un calendrier chargé avec des rencontres face au FC Bruges et au Standard notamment. Cela dit, les dirigeants limbourgeois arrivent au bout de leur patience en ce qui concerne Hannes Wolf. Selon Het Laatste Nieuws, l'entraîneur allemand est sous pression et pourrait déjà être limogé ce soir en cas de revers au Beerschot. Même une victoire pourrait ne pas suffire, d'après le quotidien numéro un en Flandre. Il est reproché à l'entraîneur de tâtonner cette saison, malgré un effectif qui ne s'est pas déforcé, si l'on excepte les envie d'ailleurs de Sébastien Dewaest. Ses essais tactiques non concluants tendraient à prouver qu'il n'a pas encore d'idée claire sur la manière avec laquelle il veut faire évoluer le club. Au lendemain du licenciement de Felice Mazzu, Hannes Wolf avait charmé la direction limbourgeoise, surfant sur la vague très présente des entraîneurs allemands férus de jeunesse et de données statistiques. Lors de l'arrêt de la saison dernière à la 29e journée de championnat sous Wolf, Genk n'était qu'aux portes des PO1 (7e) et n'avait pas réussi à redresser la barre par rapport à la période Mazzu. La rencontre de ce soir au Beerschot sera quoiqu'il en soit primordiale pour l'équipe de Genk.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK