Genk domine le Standard et remporte sa cinquième Coupe de Belgique en six finales

Genk remporte la Coupe de Belgique face au Standard (2-1) grâce à des buts d’Ito et de Bongonda et malgré un but de Muleka au terme d’un match plaisant lors duquel les deux équipes ont tenté de proposer du jeu mais que Genk a globalement dominé.

Sixième en championnat, le Standard jouera les play-offs 2. Pour avoir une chance de jouer l’Europa League, les Liégeois n’ont qu’une seule option : gagner la Coupe de Belgique. Face à eux, Genk pour un remake de la finale de 2018. Des Limbourgeois qualifiés pour les play-offs 1 mais qui joueront évidemment le coup à fond pour soulever le trophée.

C’est le Standard qui met directement la pression sur son adversaire. Siquet trouve Amallah dans l’axe mais le tir du Marocain passe largement à côté (1e).

Mais les Limbourgeois réagissent directement, Thorstvedt, à l’entrée du rectangle, enroule du gauche mais sa frappe heurte le poteau (4e).

Le début de match est débridé. A la 6e, Amallah voit Vandevoordt avancé et tente le lob mais le gardien ne se fait pas surprendre et capte facilement le ballon.

Le match se calme

Le rythme retombe un petit peu par la suite, les deux équipes s’observent un peu plus et commettent plus de fautes.

A la 22e, Onuachu est bien trouvé dans le rectangle mais son tir est contré par Laifis, bien placé. Deux minutes plus tard, les Liégeois mettent Vandevoordt à contribution. Raskin tente du gauche mais ça manque de puissance (24e).

Une minute plus tard, le coup franc d’Amallah subit le même sort, trop central il est capté par le gardien limbourgeois. A la 27e, un tir lointain d’Heynen passe juste à côté. Bodart était de toute façon sur la trajectoire du ballon.

A la 39e, Siquet récupère un ballon haut et file sur le côté droit. Il tente de trouver Klauss en retrait mais un retour en catastrophe de Hrosovsky empêche le ballon d’arriver jusqu’au Brésilien.

Onuachu tente ensuite d’inquiéter Bodart mais son tir à la retourne arrive directement dans les bras du gardien belge. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge.


►►► À lire aussi : Un Manchester City dominateur fait plier Tottenham et remporte la League Cup, De Bruyne à l’assist

►►► À lire aussi : Refaelov en visite à Neerpede, un contrat à Anderlecht se dessine


 

Genk prend le match en main

Dès le retour des vestiaires les Limbourgeois se montrent dangereux. Bongonda tente sa chance du droit depuis l’entrée du rectangle mais sa frappe passe à côté.

A la 48e, Siquet perd un ballon sur le côté droit et les Limbourgeois se projettent vite vers l’avant. Bongonda trouve Ito dans la profondeur et le Japonais se présente seul face à Bodart. Il ouvre son pied et trompe le gardien liégeois. Genk mène 1-0.

Mbaye Leye doit revoir ses plans, son Standard n’y arrive pas. L’entraîneur liégeois fait entrer Muleka à la place de Balikwisha à la 57e.

A la 58e, Heynen tire de loin mais sa frappe est déviée et Bodart capte facilement. Une minute plus tard, Muleka est trouvé dans la profondeur mais le tir du Congolais passe au-dessus (60e).

A la 62e, Genk se crée une belle occasion pour faire 2-0 mais le lob de Thorstvedt passe à côté.

Les Liégeois n'y arrivent pas

A la 66e, c’est au tour de Mehdi Carcela d’entrer en jeu à la place de Cimirot pour tenter de remettre le Standard dans le match.

Genk obtient un joli coup franc à l’entrée du rectangle mais Bongonda envoie le ballon au-dessus du but liégeois (71e).

Les Liégeois n’y sont plus du tout et concèdent énormément de coups francs aux abords de leur rectangle.

A la 78e, Arnaud Bodart arrête le ballon du pied grâce à un très joli réflexe sur une frappe de Thorstvedt.

Sur un long ballon, Onuachu dévie le ballon dans la profondeur. Bongonda part seul au but et croise pour doucher les espoirs liégeois. C’est 2-0 à la 80e.

A la 84e, une tête fantastique de Jackson Muleka bien trouvé par Carcela ravive l’espoir côté Liégeois mais le réveil est trop tardif.

Sissako se fait exclure dans les arrêts de jeu pour un tacle de frustration par-derrière sur Bongonda. Les Liégeois le savent, ils sont passés à côté de leur finale. Les Limbourgeois obtiennent leur vengeance par rapport à 2018.

Le Standard n’a pas existé en deuxième période et Genk s’adjuge la Coupe de Belgique. C’est la cinquième fois que les Limbourgeois l’emportent en six finales mais c’est aussi la première finale de coupe remportée par John van den Brom. Les Liégeois perdent eux une 10e finale sur 18 disputées.

1 images
Genk remporte la cinquième Coupe de Belgique de son histoire. © Kurt Desplenter - Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK