Football : pour prendre des points, recruter en hiver ne sert à rien… Sauf, pour le FC Bruges

C’est une saison atypique, par moments anormale voire anachronique. Pas (ou peu) de préparation, pas de public, des effectifs touchés par le Covid-19, des matches tous les 3 jours, des joueurs qui récupèrent plus qu’ils ne s’entraînent et des clubs qui subissent de plein fouet la crise financière.

Si l’on additionne tous ces éléments, on obtient une saison au format "montagne russe" pour tout le monde. Sauf pour le 1er de la classe, le FC Bruges qui ne semble souffrir nullement. La fameuse exception qui confirme la règle.

Une règle qui veut que pour atteindre ses objectifs et rééquilibrer son noyau, il faille réparer ses erreurs lors du mercato hivernal. Surtout lorsque les écarts sont infimes et que l’objectif de finir dans le top 4, ou le top 8, est bien réel et concerne beaucoup d’équipes. Mais rappelez-vous que nous vivons une saison atypique… Et que les fondamentaux, comme, se renforcer en janvier, sont mis à mal. En étudiant les 12 premiers du classement (ceux toujours en lice pour le top 8),

On constate qu’à l’exception du Club de Bruges, les équipes qui ont pris le plus de points en 2021 sont celles qui n’ont pas (Ostende), presque pas (Malines, Zulte Waregem, Standard) ou peu (l’Antwerp) recruté cet hiver.

En d’autres mots, les clubs qui ont dépensé le moins ou recruté peu (mais de manière intelligente) en gardant une homogénéité dans leur noyau et bien, ces clubs-là sortent grands gagnants… Pour l’instant.

A contrario, dépenser beaucoup comme le Racing Genk (8,5 millions d’euros pour deux joueurs) ou faire venir beaucoup de joueurs comme le Sporting de Charleroi (5 au total) ne sont pas des gages de réussite.

De son côté, le Club de Bruges reste inclassable et au-dessus de la mêlée puisqu’il a effectué un gros recrutement (voir ci-dessous) mais cela n’altère en rien sa marche en avant.

Quant aux autres écuries (Anderlecht, OHL, Beerschot), elles continuent de souffler le chaud et le froid peu importe les mouvements en entrée.

2 images
Tahit Chong est arrivé à Bruges cet hiver, un transfert réussi ? © Belga

Analyse en chiffre du mercato et du bilan des 12 premiers du classement :

1. FC Bruges : 24/24 en 2021 en Pro league.

5 recrues dont Bas Dost. Directement efficace, le Néerlandais a marqué lors des 4 premières rencontres. Difficile de faire mieux niveau efficacité.

8 titularisations, 5 Buts et 1 passe décisive. Inamovible ! Il a mis tout le monde d’accord. On attend beaucoup de lui en Europe.

On parlera de Chong, Denswil (stoppé par le Covid) et Dirar d’ici quelques semaines. En Belgique, il y a Bruges et puis il y a les autres.

2. FC Malines : 20/27 en 2021.

1 recrue : Ferdy Druyf qui n’a quasiment pas joué. 1 titularisation en 8 matches mais 1 but qui a rapporté 3 points.

3. KV Ostende. 17/27 en 2021.

Une 4e place au classement et le tout sans aucune recrue hivernale.

What else ?

4. Antwerp : 17/27 en 2021. 3 recrues.

Ce n’est pas un transfert à proprement parler mais c’est tout comme… Le coup fumant de l’hiver, c’est Didier Lamkel Zé. Titulaire à 7 reprises et auteur de 4buts et 1 assist. L’enfant terrible du Bosuil a rapporté 10 points quasiment à lui tout seul.

On signalera parmi les vraies recrues hivernales celle de Maxime Lemarchand. Titulaire à 3 reprises (2 en championnat, 1 UEL). Le genre de défenseur dont raffole F. Vercauteren.

5. Zulte Waregem 16/27 et une seule recrue : Antoine Colassin qui n’a disputé que 91 minutes en 7 apparitions.

6. Standard 15/27. 1 recrue. Mention très bien pour Joao Klauss.

Six fois titulaire en huit matches mais surtout 3 buts inscrits et 2 assists.

Avec 80% de temps de jeu, le Brésilien a 1 pied dans 30% des buts depuis son arrivée. Sens du but, jusqu’au boutisme et grosse générosité, le brésilien est déjà irremplaçable. Il faut songer à vite lever l’option.

7. La Gantoise 12/27

Trois recrues dont Tarik Tissoudali. Auteur de 3 buts, le Marocain est impliqué dans 4 des 7 dernières réalisations de son équipe. Depuis son arrivée, Yaremchuk a retrouvé la voie du but avec facilité. S’il n’y avait pas eu tous ces matches nuls, les Buffalos seraient dans le top 4.

8. OHL. 11/27

3 recrues dont Siebe Schijvers (acheté 2 millions d’euros). L’ex brugeois a été titulaire à 4 reprises. Mais avec 1 assist en 8 matches, ce n’est pour l’instant pas une réussite. L’attaquant doit penser à retirer son étiquette d’éternel espoir.

9. Beerschot 12/30

Trois renforts dont Zakaria Bakkali qui s’est blessé sans disputer la moindre minute.

10. Anderlecht 10/27

Trois recrues dont Jacob Bruun Larsen. Quatre titularisations mais 0 but et 0 assist pour le danois qui n’a brillé qu’en amical face à OHL la semaine dernière. Remplacé à la mi-temps lors des deux dernières journées de championnat, l’ailier peine à trouver de la constance.

Abdoulaye Diaby : 94 minutes disputées en championnat pour trois nuls et une défaite au final.

11. Charleroi 6/24

Cinq recrues dont Jordan Botaka qui déjà devenu indiscutable sur le couloir droit.

12. Genk : 5/27

Et deux recrues défensives qui ont coûté cher : Angelo Preciado (3 millions d’euros) et Mark Mc Kenzie (5,45 millions d’euros). L’Américain a été titularisé 4 fois mais n’a jamais gagné une rencontre (3 défaites et un nul pour 9 buts pris).

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK