Foot amateur : les compétitions reprendront en février, seule la moitié des matches sera disputée, "un soulagement" pour Delferière

On sait désormais à quoi ressemblera la suite de la saison en football amateur, qui fera son grand retour le 13 février prochain. La cellule de crise de l’URBSFA, dans laquelle toutes les entités du football belge (URBSFA, ACFF, Voetbal Vlaanderen et Pro League) sont représentées, s’est à nouveau réunie ce lundi 7 décembre. Elle a tenté de prendre des décisions qui permettront à la saison d’aller à son terme malgré les nombreuses perturbations occasionnées par le Covid-19.

>> Lire aussi : D2 et D3 ACFF : une majorité de clubs favorables à une saison blanche, bientôt avec les U23 pros ?

"Après avoir constaté qu’il était devenu impossible de terminer la compétition telle qu’organisée dans le cadre du calendrier d’origine, a pris à l’unanimité les décisions suivantes pour le football amateur prairie.

  • Les compétitions en cours dans toutes les divisions du football amateur (équipes premières hommes et dames) se joueront sur la base de la moitié des matchs, où toutes les équipes rencontreront une fois les autres équipes de la série.
  • Au terme de cette compétition, le classement final sera établi avec les conséquences habituelles : un champion, des montants et des descendants.
  • La reprise de la compétition senior est prévue pour le week-end du 13 février 2021 et celle du football de jeunes pour le week-end du 6 février 2021.
  • Tous les matchs reportés au cours des premières journées et les matchs reportés à venir seront reprogrammés dans le calendrier.

Ces décisions se sont imposées après la prolongation des mesures COVID actuelles pour le sport jusqu’au 15 janvier 2021, ce qui aura eu pour effet de mettre le football amateur complètement à l’arrêt pendant plus de 3 mois. Ces décisions sont subordonnées à la reprise possible des entraînements collectifs à compter du 16 janvier 2021."

Un soulagement du côté des autorités

Du côté des autorités, on est content. "C’est un soulagement de prendre cette décision, car une majorité de clubs veut joueur. Mais on est toujours dépendant du comité de concertation. Si on ne reprend pas les entraînements le 15 janvier, on devra retarder la reprise du foot. On n’est pas seul décideur, mais on va pouvoir rejouer au foot", commence David Delferière.

Et d’ajouter : "Trouver un consensus général, c’est impossible. Il y aura toujours des mécontents. Mais il y avait quand même 2/3 des clubs qui voulaient jouer : 1/3 pour une saison blanche, 1/3 pour une demi-saison et 1/3 qui voulaient jouer la totalité. Mais la majorité dans les divisions les plus basses avait envie de rejouer. C’est moins le cas dans les divisions amateurs hautes, mais c’est surtout au niveau financier."

C’est donc une bonne nouvelle. On fera le classement final après 15 matches. Mais comme conclu David Delferière, "c’est un marathon qui n’est pas encore fini. On aura encore des étapes à franchir en fonction des réactions."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK