FOOT Amateur, Boccar: "Nous rendons un service à tous les clubs pour se préparer au futur" (PODCAST)

Nouvelle émission spéciale et PODCAST "Complètement (PAS) Foot", épisode 4 avec David Houdret, Pascal Scime et Cédric Fauré. Dans laquelle nous avons fait le point sur la décision de l’arrêt complet des compétitions en Football Amateur (de la D1 Amateur à la P4). 

Décision logique ? Pascal Scime : "On vit une période tellement extraordinaire et anormale qu'il n'y a aucune décision logique. Donc, honnêtement, la seule chose qu'on peut reconnaître à la Fédération, c'est d'avoir pris ses responsabilités, c'est d'avoir pris une décision ferme alors qu'on est à la fin du mois de mars. Alors oui, beaucoup ne vont pas être contents, mais beaucoup vont l'être aussi." Cédric Fauré : "Il y a des gens qui vont être heureux et d'autres qui vont être malheureux. Mais bon, aujourd'hui, dans la vie, la chose la plus importante, c'est la vie de l'être humain dans une situation qui ne se reproduira pas !"

Daniel Boccar, Directeur Technique de l'ACFF (Association des Clubs Francophones de Football) :

"Nous avons pris cette décision ensemble d'une manière unanime et avec une préparation de quinze jours pour que chacun puisse consulter ses bases."

Ensemble, c'est à dire : l'Union Belge, l'ACFF, la VV mais aussi les jeunes de la Pro League. "Et tous ensemble, on a analysé l'ensemble des solutions et on a pris celle qui est la meilleure. Et surtout, celle qui recueille 80 pour cent de oui et d'approbation de la part de nos clubs."
Le D.T. poursuit en détaillant : "Nous étions en relation, via le CEO de l'Union belge, avec des personnes participant au Comité National de Sécurité et nous avions régulièrement des contacts et des informations. Il faut connaitre aussi la situation spécifique de nos championnats. Il reste, dans certaines provinces, comme le Luxembourg, entre 9 et 11 journées à disputer. Nous nous sommes rendus compte que nous sommes partis vraisemblablement vers une période de confinement possible jusqu'au 3 mai. Même si aujourd'hui, elle est prévue jusqu'au 10 avril. Et que, c'est le plus important pour nous, après cette période de confinement, le football ne sera pas être prioritaire! Il y aura des étapes. Et, en tout état de cause, il devenait impossible de recaser tous les matches restants en mai et juin avec le nombre de weekends restants à notre disposition. Donc, nous rendions par cette décision, un service à tous les clubs, qui étaient en demande, dès que possible, de connaître leur situation pour se préparer au futur."

Quid des tournois ? Les tournois de jeunes qui rapportent quand même pas mal d'argent et qui font vivre les clubs. Est ce qu'ils pourront avoir lieu? Réponse de Daniel Boccar.

"Il n'appartient pas à la Fédération de statuer sur la possibilité ou pas d'organiser ces tournois.

Il faut savoir que nous sommes organisateurs de la compétition et que, en effet, nous validons fédéralement les tournois. Mais on entre la, pour les tournois, dans les organisations libres des clubs. Et donc, c'est du ressort du ministère des Sports francophone, qui relaye en cela les décisions du Comité national de sécurité. Et la Fédération souhaite et espère, évidemment, que l'on pourra disputer ces tournois qui pourraient évidemment remplir un peu les caisses des clubs qui sont vides..."

A découvrir aussi dans notre podcast, nous avons, au sujet de cette décision, récolté plusieurs réactions de clubs amateurs. Entre autres, en P1 Brabant, celles du Crossing Schaerbeek déclaré champion et celles d'Ophain déclaré descendant alors que... 13e sur 16 au classement. A lire également, un point de la situation en Province du Hainaut : FOOT Amateur: La Louvière-Centre veut contester sa relégation en D2

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK