Faut-il "boycotter" Malines ?

Faut-il "boycotter" Malines
3 images
Faut-il "boycotter" Malines - © JASPER JACOBS - BELGA

Ce samedi la Supercoupe ouvre la saison belge. L’affiche : Genk contre … Malines. Des Malinois pestiférés mais toujours vivants, toujours bien là. Et dans une semaine la Pro League, avec Malines en ses rangs, reprendra ses droits après un intermède très chahuté.

Et si tout le monde faisait semblant de rien… et si tout le monde faisait semblant de tout. Ne plus rien savoir. Et surtout ne pas tout dire. Faire comme si…

La triche récompensée

Mais non…on ne pourra pas faire comme si … Le Club Malinois a bel et bien triché en fin de saison dernière. Mais pour les raisons que l’on sait (problème lié au délai de la sanction), Malines n’a rien à craindre et pourra donc officier dans la compétition qu’il a voulu vicier. Qu’on ne s’y méprenne pas… nous n’avons rien contre les joueurs ou les formidables supporters malinois. Mais il y a de la rage contre les fautifs c'est-à-dire principalement quatre dirigeants qui se sont cru tout permis. Notons que l’un d’entre eux (Johan Timmermans) n'a toujours pas quitté le club, malgré la sanction de 10 ans de suspension qui lui a été infligée et qu’il juge injuste.. Ben voyons. Il ne manquerait plus que l'ancien président donne le coup d’envoi du premier match à domicile pour "services rendus".

Sanctions ridicules

J’entends ceux qui diront : " Malines paye déjà cher… en étant suspendu de Coupe d’Europe et de Coupe de Belgique. " Certes financièrement sur la scène européenne il y a une grosse perte, c’est incontestable. La phase de poules en Europa League est lucrative…Malines ne touchera rien. Il ne manquerait plus que ça…que les Malinois se plaignent. Ce serait un comble.

Et puis … waouw… côté belge : quelle sanction sévère ! Etre exclu de la " Crocky Cup "…  c’est tellement dommageable. Rions un peu…c’est comme si vos parents vous privaient de manger des chips pendant un an…alors que vous détestez…les chips. 

La seule compétition dans laquelle le club fautif est autorisé à jouer c’est précisément celle qu'il a voulu fausser. Incroyable !

La Pro League ne pouvait-elle pas être ferme ? C’est elle qui octroie à un club la licence professionnelle. Fausser la compétition ne semble donc pas constituer une raison suffisante pour retirer une licence à un club. Cela devrait toujours être le cas. Avec effet rétroactif de surcroît. 

Boycott ?

Alors posons cette question : faut-il boycotter Malines ? Devons-nous durant la saison qui commence nous exalter des potentiels exploits du Club Malinois? Un club qui a profité des failles d’un règlement scabreux mais qui a bel et bien voulu falsifier la compétition et salir notre amour du foot. Ethiquement, il faut se poser la question. Les joueurs et le formidable public du KaVé méritent la Pro League, mais pas le club.

La Fédération dit assumer, agir mais elle joue petit bras. La Pro League aussi. Car quel message est lancé aux amateurs de foot ? Un message incohérent, brouillé. Qui laisse à penser qu'on peut fausser une compétition et ne pas être rétrogradé. Tricher est donc permis si on ne vous prend pas la main dans le sac dans les semaines qui suivent.  Nouveau règlement, nouvelles sanctions. C’est urgent !

Enfin il y aura les répercussions dans les stades. Quelle sera, par exemple, l’attitude des supporters adverses de Malines ? Quelle sera la réaction des médias ? Ne devraient-ils pas " boycotter " les matches de Malines ? Impossible pour la plupart... le grand cirque a besoin d'oublier et de tourner la page. Pas sûr qu'on y parvienne tous ! 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK