Euro Espoirs : 3 matchs, 5 points, 5 buts et 5 cartons rouges pour l'Italie U21

Après seulement trois matchs, l'Italie Espoirs totalise autant de points que de buts mais aussi de cartons rouges. Durant la phase de groupe de l'Euro Espoirs qui se déroule en Hongrie et en Slovénie, elle a affronté la République Tchèque (deux cartons rouges), l'Espagne (deux cartons rouges aussi) et enfin la Slovénie (1 carton rouge pour finir), pays hôte donc.

La palme d'or revient à Riccardo Marchizza, défenseur des Azzurrini, qui a écopé de deux cartons rouges à lui tout seul lors du premier et du dernier match des siens (il a notamment réussi à se faire exclure suite à deux cartons jaunes alors qu'il était rentré en cours de match contre la Slovénie). "Pour 1 point pris et/ou 1 but inscrit, 1 carton rouge offert" pourrait être la devise des coéquipiers de Patrick Cutrone, attaquant au FC Valence. Résultat des courses ? Déjà cinq buts et cinq cartons rouges en trois matchs donc. Une offre promotionnelle qui semble avoir plu aux jeunes joueurs italiens.

Lors du premier match contre la République Tchèque Espoirs, c'est tout d'abord Sandro Tonali, le milieu de l'AC Milan, qui a du abandonner ses coéquipiers après une faute brutale qui lui a valu un carton rouge direct (84e). Puis ça a été au tour de Marchizza, défenseur central au Spezia Calcio, de rentrer au vestiaire avant la fin du temps additionnel (90e+4) après deux fautes dangereuses. Heureusement pour le reste de l'équipe toujours présent sur la pelouse, le partage des points a pu être conservé jusqu'à la  fin du match (1-1). L'arbitre néerlandais de la rencontre, Dennis Higler, a vécu un match particulièrement difficile à cause des fautes commises par les joueurs italiens.

Sur la même lancée contre l'Espagne, les joueurs italiens ont perdu coup sur coup Gianluca Scamacca et Nicolò Rovella, tous les deux au Genoa (respectivement attaquant et milieu) pour des comportements anti-sportifs qui leur ont valu un carton jaune (le deuxième donc) chacun. Alors que l'Espagne a outrageusement dominé la rencontre, les Azzurini peuvent s'estimer heureux de finir le match avec deux joueurs en moins mais un nouveau match nul au compteur (0-0). Le joueur du match aurait sûrement dû être l'arbitre allemand, Harm Osmers, qui a exclu aussi un joueur espagnol, Óscar Mingueza (86e), lors de cette rencontre particulièrement hachée.

Enfin contre la Slovénie, c'est de nouveau Marchizza qui s'est à nouveau fait exclure par l'arbitre polonais de la rencontre, Bartosz Frankowski. Après être rentré à la 54e minute, le joueur a pris son premier jaune seulement une minute après (55e) et le deuxième pour une seconde faute dangereuse (82e). Avant ça, l'Italie U21 s'était mise à l'abris en marquant trois buts lors de la première période et un quatrième au retour des vestiaires (dont un doublé de Cutrone, le capitaine de l'équipe).

La qualification et l'offre promotionnelle en poche, objectifs remplis pour l'équipe italienne. Les Azzurrini ont donc donné du travail aux officiels qui ont arbitré leurs rencontres durant cette phase de poule de l'Euro Espoirs. Malgré tout, l'Italie U21 est qualifiée pour la suite du tournoi. Les joueurs de Paolo Nicolato affronteront le Portugal en quart de finale. Continueront-ils sur cette incroyable série ? La réponse au prochaine épisode ! 

Les quarts de finale de l'Euro Espoirs auront lieu le 31 mai dans les deux pays hôtes.

Le programme complet : 

- Portugal U21 / Italie U21, au stade Stožice à Ljubljana, Slovénie ;

- Pays-Bas U21 / France U21, à la Bozsik Aréna à Budapest, Hongrie ;

- Espagne U21 / Croatie U21, au stade Ljudski Vrt à Maribor, Slovénie ; 

- Danemark U21 / Allemagne U21, au stade Sóstói à Székesfehérvár, Hongrie.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK