Eden Hazard est le joueur le plus insaisissable de la décennie, Messi le plus grand vainqueur

A l’approche de la fin de l’année et de la décennie, les spécialistes de statistiques du monde du football révèlent des chiffres reprenant les dix dernières saisons de football. Une période durant laquelle Eden Hazard n’a jamais cessé de montrer son talent. Selon le site Opta, le capitaine des Diables Rouges peut même se targuer d’être le joueur ayant subi le plus de fautes sur les 10 dernières années réunies. Entre ses matches disputés pour le LOSC (2008-2012), Chelsea (2012-2019) et le Real Madrid (2019), Eden Hazard a, au total, été séché 1030 fois (et encore on ne compte pas le nombre de fautes qu’il a subi et qui n’ont pas été signalées) ! Soit 233 fautes de plus que n’importe quel autre joueur des cinq grands championnats.

Des chiffres impressionnants qui deviennent délirants quand on voit, en plus, que le numéro 10 des Diables Rouges est présent sur une autre statistique assez solide de ses dix dernières années : avec 348 matches disputés, Eden Hazard est le deuxième joueur de plein jeu (et oui sinon tous les gardiens seraient devant) à avoir disputé le plus de rencontres au sein des cinq grands championnats. Seul José Callejon, l’ailier espagnol du Napoli, avec 351 rencontres fait mieux. Dans ces chiffres d’assiduité et de longévité, le joueur du Real devance notamment Lionel Messi (343 matches), Antoine Griezmann (338 matches) et Daniel Congré, le joueur de Toulouse et de Montpelliers (334 matches).

En tout cas, si certains en doutaient encore, ces quelques statistiques décennales prouvent qu’Eden Hazard a marqué ces dix dernières années de l’empreinte de ses crampons.

Messi plus grand vainqueur d’une décennie aux couleurs de l’Espagne

Par contre, une statistique sur laquelle Eden Hazard doit s’avouer vaincu, c’est le nombre de victoires. Un domaine dominé (pour les cinq grands championnats européens), sans vraiment de surprise mais quand même, il faut le dire c’est impressionnant, par Lionel Messi. Au total, l’Argentin a remporté 260 rencontres sur les dix dernières années, soit 15 de plus que son coéquipier au Barça, Sergio Busquets et 16 de plus que son meilleur ennemi : Cristiano Ronaldo. Thomas Muller (228 succès), Gérard Piqué et Karim Benzema (tous les deux 219 succès) complètent le classement.

Un classement largement dominé par des joueurs évoluant dans des clubs espagnols. Et oui, car l’Espagne a dominé cette décennie footballistique au niveau européen. Les Ibériques ont remporté, en moyenne, deux coupes d’Europe sur trois (ou si vous préférez les pourcentages : 66% des coupes européennes) ses dix dernières années. Porté par les sept trophées du Real Madrid (quatre Ligues des Champions et trois Supercoupes), les six de l’Atletico Madrid (trois Ligues Europa et trois Supercoupes), les quatre du Barça (deux Ligue des Champions et deux Supercoupes) et les trois du FC Séville (trois Ligues Europa), l’Espagne a remporté 20 des 30 trophées européens entre 2010 et 2019 faisant, sans vraiment de conteste possible, de la décennie 2010 une décennie footballistiquement espagnole !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK