Des supporters carolos à Bruges en ouverture du championnat ? Il ne faut pas compter là-dessus

Pour limiter les déplacements, les supporters visiteurs pourraient être totalement interdits en début de saison
Pour limiter les déplacements, les supporters visiteurs pourraient être totalement interdits en début de saison - © BRUNO FAHY - BELGA

C’était le moment très attendu de la journée par les clubs et supporters de foot (comme par beaucoup d’autres) Et il a fait pschitt. En tout cas pour ceux qui espéraient des infos neuves. Le CNS ne s’est pas positionné par rapport à ce que nous pourrons faire de plus ou de différent au mois d’août. Une déception du côté des clubs de foot. Car les plus grands espéraient en effet pouvoir obtenir des dérogations.

A l’heure qu’il est, les clubs peuvent – ne sont pas obligés mais peuvent - dans le respect de certaines mesures accueillir 400 spectateurs dans leurs tribunes (en plus du staff et des joueurs). Un nombre qui passera, en principe, à 800 le 1er août. C’est en tout cas ce qui avait été annoncé lors d’un précédent Conseil National de sécurité. Et ça vaudra donc pour la reprise du championnat.

Alors 800 c’est déjà bien, mais ce n’est pas énorme, quand on voit la capacité des stades de D1. Résultat : la Pro League de foot a proposé d’élargir ce groupe de 800, d’obtenir des formes de dérogations vu l’espace. En imaginant, par exemple, de remplir les stades par vagues de supporters. Plus d’un millier de spectateurs par stade, au mois d’août, c’est donc possible. A condition que ce soit acté par le prochain CNS évidemment, le 23 juillet prochain.

A condition aussi que les autorités locales l’acceptent. Elles ont le dernier mot. Et ça explique notamment pourquoi la finale de la Coupe, le 1er août, se déroulera à huis clos.

Dernière question : 800, 1000, 1500 supporters. Mais y aura-t-il, parmi eux, des supporters visiteurs ? Des Carolos à Bruges, par exemple, pour le match d’ouverture ? Et bien il ne faut pas compter dessus. Priorités aux supporters locaux. Ce qui gomme, indirectement, la question du transport des supporters visiteurs en autocars, difficilement compatible, il faut l’avouer, avec les mesures anti covid.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK