Décès d'un supporter agressé après PSG-OM

Son respirateur artificiel avait été débranché lundi car il avait été déclaré dès vendredi en état de mort clinique. Il est décédé mercredi soir vers 23h30 à l'établissement hospitalier à Clichy, dans la région parisienne.  
Le club a proposé de prendre en charge le financement des obsèques, mais la famille du supporter a refusé, a-t-on appris auprès de son entourage. Le supporteur a été victime de la rivalité entre les supporteurs des virages Boulogne et Auteuil, du nom de deux tribunes du Parc des Princes, le stade du PSG. 
Membre de la Casual Firm, une frange extrémiste du virage Boulogne, mais inactif depuis plusieurs années selon les dires de ses proches, il a été tabassé par plusieurs supporters du virage Auteuil. 
Cet affrontement général entre les deux groupes s'est déroulé après plusieurs semaines particulièrement tendues, à tel point que les supporteurs marseillais avaient renoncé à se rendre à Paris pour assister au match.  
Dans le cadre de l'enquête de police consécutive aux affrontements du 28 février, quatre hommes ont été interpellés mercredi matin à Villepinte et placés en garde à vue. Un autre homme avait déjà été mis en examen samedi pour tentative d'homicide involontaire et placé en détention provisoire. 

 

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK