David Delferière : "Si nous devons donner raison à Namur, on ne jouera pas au football avant fin octobre voir début novembre"

David Delférière
David Delférière - © DAVID CATRY - BELGA

En récoltant 22% de signatures des clubs francophones, l’UR Namur a obligé l’ACFF à organiser une AG extraordinaire. Le but du club est de faire annuler les descentes de la saison 2019-2020 qui ont été impactées par le Covid-19. Namur souhaite que les championnats de la saison qui débutent prochainement se jouent à 18 équipes au lieu de 16.

Mais cette proposition a peu de chances de passer. Pourtant cela pourrait impacter la reprise des championnats comme nous l’explique David Delferière : "Il y a 20% des clubs qui demandent une AG et nous l’organisons. Namur a, à plusieurs reprises, demander l’avis des clubs et ils n’ont obtenu que 20% des voix, pas plus. Mais si nous organisons cette assemblée, il est vrai que dans nos statuts de l’ACFF, on n’est pas compétent pour l’organisation des championnats. Namur ne veut pas accepter ça et c’est le tribunal qui tranchera car Namur va certainement aller en référé pour un report des championnats. Contrairement à ce qu’ils disent sur leur site, ce n’est pas l’ACFF qui reportera les championnats, ce sera Namur et tous ceux qui sont derrière."

Pour rappel, revigoré par la décision de justice favorable à Waasland-Beveren, Namur a sollicité tous les clubs francophones pour que l’ACFF organise une AG extraordinaire pour éventuellement faire annuler les descentes. Si l’assemblée générale a bien lieu ce lundi, elle n’a donc aucun pouvoir quant à l’organisation des championnats. Le club de Namur risque donc de saisir le tribunal des référés, ce qui pourrait provoquer le report des championnats amateurs qui doivent normalement reprendre le week-end des 12 et 13 septembre.

"Je voudrais rappeler qu’aucun tribunal n’a dit que Waasland-Beveren ne devait jouer en D1, c’est la Pro League et l’AG qui a décidé de les faire jouer en D1, ainsi que le Beerschot et OHL. Cela n’a strictement rien à voir avec ce qu’il s’est passé dans le foot amateur. Namur ne l’entend pas de cette oreille, ainsi que 150-160 clubs qui le suivent dans cette action. Mais je rappelle qu’il y a plus de 650 clubs et qu’il y en a 500 qui ne suivent pas Namur. Si nous devons donner raison à ce que Namur défend, nous devrons reporter les championnats et on ne jouera pas au football avant fin octobre voir début novembre", conclu David Delferière.

La suite au prochain numéro, même si ce soir, on devrait déjà en savoir plus.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK