Cristiano Ronaldo, incertain, fait douter le Portugal avant d'accueillir la Croatie

Les tenants du titre pourraient devoir se passer de leur star
Les tenants du titre pourraient devoir se passer de leur star - © GABRIEL BOUYS - AFP

Sous antibiotique pour soigner une infection au pied droit, Cristiano Ronaldo fait douter l'équipe du Portugal avant d'accueillir la Croatie, vice-championne du monde, pour lancer la défense de son titre de Ligue des nations, samedi à Porto.

Toujours champions d'Europe en vertu du report d'un an de l'Euro-2020, les hommes du sélectionneur Fernando Santos ont dû s'entraîner mercredi et jeudi sans leur attaquant vedette, réduit à faire du "travail de gymnase" à cause de sa blessure.

La Fédération portugaise, qui a fermé le camp de base de la Seleçao à la presse en mettant en avant des impératifs de sécurité sanitaire, n'a pas indiqué si Cristiano Ronaldo sera apte à affronter la Croatie, ou au moins la Suède mardi à Solna.

"Le capitaine de la sélection nationale (...) a une infection au pied droit et fait un traitement antibiotique", a annoncé la fédération jeudi.

Le milieu de terrain de Lille Renato Sanches a lui dû déclarer forfait pour les deux rencontres de cette trêve internationale pour des raisons médicales non précisées.

Modric et Rakitic absents

Cristiano Ronaldo n'a pas rejoué depuis début août et la cinglante élimination de la Juventus Turin par l'Olympique lyonnais en 8e de finale de la Ligue des champions.

Mais, à 35 ans, le quintuple Ballon d'or n'a pas perdu son ambition et s'est fixé comme objectifs pour cette saison de "conquérir le monde" et "battre des records", a-t-il proclamé la semaine dernière sur les réseaux sociaux.

Auteur de 37 buts toutes compétitions confondues durant la saison écoulée, un record pour un joueur de la Juve, "CR7" a promis "des buts, des victoires, de l'engagement, de l'investissement et du professionnalisme".

Samedi à Porto, la Croatie sait d'ores et déjà qu'elle sera privée de ses maîtres à jouer Luka Modric et Ivan Rakitic, également absents de l'effectif du sélectionneur Zlatko Dalic mardi face à la France, pour la réédition de l'affiche de la finale de la Coupe du monde 2018 remportée par les Bleus (4-2) à Moscou.

Ronaldo en quête du 100e but

Modric, qui a bouclé une saison pleine au Real Madrid, et Rakitic, qui vient de quitter le FC Barcelone pour revenir au Séville FC, auraient préféré profiter de l'intersaison, jusqu'à la reprise de La Liga le 13 septembre, qu'affronter coup sur coup les champions d'Europe et les champions du monde.

Côté portugais, la prudence reste pourtant de mise. "C'est une équipe qui a suffisamment de qualité pour nous créer des problèmes", a déclaré jeudi l'attaquant Bernardo Silva, dans des propos recueillis par la fédération portugaise.

"Nous savons que les attentes sont élevées après nos succès de l'Euro-2016 et de la Ligue des nations (...) mais le Portugal continuera d'afficher la même ambition", a ajouté l'ailier de Manchester City.

Pays-hôte du "Final Four" de la première édition de la Ligue des nations, disputé en juin 2019, le Portugal avait remporté le nouveau trophée de l'UEFA en battant les Pays-Bas (1-0) en finale à Porto.

Meilleur buteur de ce tournoi final avec trois réalisations, Cristiano Ronaldo est désormais en quête de son centième but avec le maillot de la Seleçao, après 99 réalisations en 164 rencontres internationales.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK