Courtois tranquille pour sa 1ère européenne avec le Real, Denayer et Lyon manquent une belle occasion

Courtois tranquille pour sa 1ère européenne avec le Real, Denayer et Lyon manquent une belle occasion
3 images
Courtois tranquille pour sa 1ère européenne avec le Real, Denayer et Lyon manquent une belle occasion - © Tous droits réservés

Thibaut Courtois a fêté son premier match européen sous les couleurs du Real Madrid par une large victoire sur la pelouse du Viktoria Plzen (0-5) ce mercredi soir à l'occasion de la quatrième journée de la phase de poules de Champions League. Jason Denayer a quant à lui concédé un partage avec l'Olympique lyonnais face à Hoffenheim (2-2). Si les Espagnols se sont rassurés et ont fait un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale, l'OL, qui a mené de deux buts, a manqué l'occasion de faire une très belle opération.

Les Merengues n'ont pas fait dans le détail pour prendre la mesure des Tchèques. Les protégés de Santiago Solari ont pris les commandes de la partie au bout de 20 minutes grâce à Benzema (21'), qui a inscrit son 200ème but avec le Real. Dans la foulée, Casemiro a fait le break (23') avant que l'attaquant français s'offre le doublé (37'). Juste avant la pause, Bale s'est invité à la fête pour conclure le festival offensif de la première période (40'). En seconde période, Kroos y est également allé de son petit but pour clore les débats (67').

C'est la troisième victoire consécutive toutes compétitions confondues depuis le limogeage de Julen Lopetegui.

Titulaire en Liga depuis le début de la saison, Thibaut Courtois a (enfin) pu faire ses grands débuts européen avec la Casa Blanca. Apparemment, le coach intérimaire n'a plus l'intention d'effectuer le turnover qu'avait installé Lopetegui (Courtois en championnat, Keylor Navas en Champions League). Tant mieux pour le portier des Diables Rouges.

Dans l'autre rencontre de ce groupe G, l'AS Roma s'est imposé sur le terrain du CSKA Moscou (1-2).

Au classement, les Romains et les Madrilènes comptent tous les deux 9 points. Les Moscovites sont 3èmes avec 4 unités tandis que Plzen (4ème avec 1 pts) est d'ores et déjà éliminé de la C1.

Les Lyonnais ont parfaitement débuté la rencontre et ont rapidement trouver la faille dans la défense allemande. Au terme d'un gros cafouillage dans la surface, Fekir a donné l'avantage aux Gones (19'). Dix minutes plus tard, Ndombele a doublé cette avance et mis les Français sur les bons rails (28'). Toutefois, les joueurs de Lyon ont petit à petit perdu le fil du match et ont laissé les Allemands, pourtant rapidement en infériorité numérique après l'exclusion de Kasim (51'), revenir dans la partie. Kramaric a réduit l'écart (65') avant que Kaderabek douche le Parc OL dans les arrêts de jeu (90'+2).

Solide, Jason Denayer a disputé toute la partie au sein de la défense à 3 de l'OL. Le Diable Rouge a aussi inscrit un but, malheureusement refusé pour une position hors-jeu (52').

Malgré ce petit accroc, Lyon s'isole tout de même à la deuxième place (6 points) à trois longueurs de Manchester City, qui a étrillé le Shakhtar Donetsk (6-0). S'ils ne sont pas encore mathématiquement qualifiés, les Cityzens ont déjà un pied en huitièmes de finale.

Kevin De Bruyne, blessé, et Vincent Kompany, laissé au repos, n'ont pas disputé cette rencontre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK