Mbaye Leye : "En coupe de Belgique, on verra un autre Standard contre le FC Bruges"

Mbaye Leye et le Standard prêts à affronter le Club de Bruges en 1/4 de finale de la coupe de  Belgique
2 images
Mbaye Leye et le Standard prêts à affronter le Club de Bruges en 1/4 de finale de la coupe de Belgique - © PHOTO BELGA

Ce match contre le Club de Bruges, jeudi soir à Sclessin, pourrait bien conditionner la suite, voire la fin, de la saison du Standard. En plein doute après deux défaites consécutives en championnat, dont celle de dimanche dans le clasico face à Anderlecht, les Rouches, à moins d'un miracle, ne participeront pas aux play-offs 1. Avec un piètre bilan de 3 points sur 18, l'équipe de Sclessin n'occupe que la 10ème place, à 6 points du top 4. Même s'il reste les play-offs 2 (ce qui n'est pas encore chose acquise vu le nombre de prétendants), c'est la coupe de Belgique qui constitue désormais la priorité du Standard. Une coupe de Belgique qui pourrait sauver une saison jusqu'ici (très) décevante de la part des Liégeois.

Après avoir arraché, sur le fil, la qualification à Courtrai, (1-1 et qualification à l’issue des tirs aux buts), au tour précédent, le Standard n'est toutefois pas encore au bout de ses peines. Il faut dire que le tirage au sort n'a pas été spécialement…clément pour les Liégeois qui, en 1/4 de finale, ont hérité du Club de Bruges. Une équipe brugeoise qui caracole en tête du championnat.

Un tirage qui, étonnement, n’est pas pour déplaire à Mbaye Leye, l’entraîneur du Standard : " Si nous voulons remporter cette coupe de Belgique, et c’est toujours notre ambition, il faudra bien affronter Bruges, qui reste toutefois le favori. L’équipe qui s’est lourdement inclinée au stade Jan Breydel, 3-1, il y a un mois n’était pas capable de rivaliser avec les Brugeois ce jour-là. Mais malgré les récents matches, ce sera un autre Standard de Liège, j’en suis convaincu. J'espère que nous aurons retenu les erreurs commises ce jour-là et puis cette fois, nous jouerons à Sclessin même si, sans nos supporters, on sait très bien ce n'est pas la même chose. De toute façon, pour arriver en finale, nous devrons écarter tous les concurrents encore en lice. Cela ne me pose aucun souci de rencontrer cette équipe de Bruges en quarts de finale en sachant que si nous parvenons à éliminer les blauw en zwart nous aurons de fortes chances d’aller jusqu’au bout ".


►►► À lire aussi : toute l'actualité de la Coupe de Belgique


En apparence, Mbaye Leye reste donc serein malgré la situation actuelle et ce match qui s'annonce compliqué pour le Standard. L’entraîneur sénégalais ne pense cependant pas que le Club de Bruges, touché récemment par le Covid, mais qui va toutefois récupérer plusieurs joueurs, puisse montrer des signes de faiblesse ou d’essoufflement : " Je ne compte pas là-dessus car vu son noyau, Bruges peut aligner trois équipes différentes, toutes capables d’évoluer au plus haut niveau. Si jamais il y a des joueurs indisponibles à Bruges, ce ne sont pas les solutions qui manquent. D'autres éléments sont prêts à palier les défections éventuelles. On l’a encore vu avec les arrivées récentes de Nabil Dirar, Stefano Denswil et Tahith Chong. De notre côté, on va devoir se serrer les coudes pour pouvoir rivaliser avec cette équipe brugeoise. Mes joueurs seront forcément très motivés vu l'importance de l'enjeu. Même si Bruges reste le grand favori, je suis malgré tout convaincu que le coup est jouable ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK